Bénin : La Centrale d’achat des médicaments dissoute

Siège de la direction générale de la CAME

La Centrale d’achat des médicaments essentiels (CAME), chargée d’approvisionner les formations sanitaires publiques et privées à but non lucratif ainsi que les officines de pharmacie en médicaments essentiels génériques et consommables médicaux de première nécessité, a été dissoute, a appris mercredi l’Agence Savoir News de source officielle.

La CAME qui a démarré ses activités depuis 1991 est effacée au profit d’une nouvelle structure dénommée la Société béninoise pour l’approvisionnement en produits de santé (SoBAPS SA).

Le gouvernement avait pris un décret le 20 juin dernier, portant retrait de l’agrément d’exploitation accordé à la CAME. Un agrément provisoire a été ensuite accordé à la Centrale et un administrateur provisoire nommé pour conduire la phase transitoire qui a pris fin.

La décision a été prise lors d’une Assemblée générale extraordinaire de la structure tenue récemment au Chant d’oiseau à Cotonou.

La CAME au regard de sa structuration d’antan n’arrivait plus à s’adapter à la mouvance des réformes.

Il était devenu plus qu’urgent de changer de cap en mettant fin à l’existence juridique de cette entité à statut d’Organisation non gouvernementale.

La SoBAPS SA reprend les attributions de la CAME avec une extension à la gestion des médicaments à usage vétérinaire et des réactifs de laboratoire.

Précisons que SoBAPS SA est une société dans laquelle l’Etat béninois est l’actionnaire unique. Elle sera dirigée par une Direction générale et un Conseil d’Administration de sept membres.

Rappelons que la CAME avait pour mission missions principales notamment l’approvisionnement en médicaments essentiels et consommables médicaux pour le compte des formations sanitaires publiques et celles privées à but non lucratif et la cession de ces produits pharmaceutiques aux formations sanitaires à un coût social, mais suffisant pour assurer les investissements nécessaires au fonctionnement régulier de ses organes et faire face aux renchérissements des prix sur le marché international. FIN

De Cotonou, Miracle JODEL

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*