Aléas climatiques : Des organisations paysannes formées sur les bonnes pratiques à Kara

Les participants à la formation

Des représentants des organisations paysannes de trois régions (Centrales, Kara et Savanes), ont entamé jeudi à Kara (environ 420 km au nord de Lomé), une formation de deux jours sur les bonnes pratiques qui pourront renforcer leurs résiliences face aux aléas climatiques.

En effet le gouvernement œuvre inlassablement pour atteindre la sécurité alimentaire et pour ce faire, les organisations paysannes ont un grand rôle à jouer pour l’atteinte de cet objectif. Malheureusement les aléas climatiques qui sont légion ces dernières années, empêchent les producteurs de réaliser ce vœu cher du gouvernement.

Pour remédier à cette situation l’Agence Nationale de la Protection Civile (ANPC) a obtenu un appui de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO)  pour accompagner ces organisations paysannes.

De façon spécifique, il s’agit de donner aux participants, les outils nécessaires en vue de renforcer leurs résiliences.

Partager également avec elles, les expériences des autres pays pour parvenir à améliorer de façon significative leur résilience.

Vue partielle des participants, lors de la formation

« Cet atelier est organisé à l’intention des producteurs de l’agro-foresterie pour les accompagner à améliorer leur résilience face aux risques de catastrophes. Ces derniers temps, nous sommes confrontés à une recrudescence de risque de catastrophes. Et souvent lorsque ces catastrophes surviennent, c’est l’effort des vaillants producteurs qui part. Ainsi donc l’ANPC et la FAO ont initié cette formation avec l’objectif d’améliorer la résilience de ces organisations face aux risques de catastrophes », a souligné Waké Tchim (directeur adjoint de l’ANPC/Région Sud).

« Au cours de la formation, nous allons partager avec eux, un certain nombre d’expériences que nous avons enregistrées ailleurs et au  Togo. Et ils vont améliorer leur façon de faire, ainsi on pourra minimiser l’impact des catastrophes sur les productions », a-t-il ajouté. FIN

De Kara, Peter MALOUMBA pour Savoir News.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*