Agri : Le document de la stratégie nationale de développement de la filière mangue au Togo en cours de validation à Kpalimé

Les participants à l'atelier

La version améliorée du document de la stratégie de développement de la filière mangue, est en cours de validation, au cours d’un atelier de trois jours ouvert ce mercredi à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé).

Cet atelier regroupe l’ensemble des acteurs devant contribuer au développement de la filière mangue, et prend en compte toutes les interventions dans un plan d’actions assorti d’une feuille de route.

Ce document avait fait l’objet de partage aux différents acteurs de la filière qui ont apporté des contributions lors des rencontres précédentes de revue.

Cette présente rencontre est organisée par le Ministère de l’Agriculture de l’Elevage et du Développement Rural, avec l’appui financier du Programme pour le Développement Rural et l’Agriculture de la GIZ (ProDRA/GIZ).

L’objectif est de finaliser l’élaboration de la stratégie nationale de développement de la filière mangue. Il s’agira de faire la relecture de la dernière version du document de la stratégie et de valider les différentes contributions ainsi que le plan d’actions, de disposer d’une stratégie nationale de développement de la filière validée par l’ensemble des acteurs.

Au cours de la rencontre, des commissions sont mises sur pied pour parcourir tout le document, soumis à l’appréciation des acteurs, afin d’apporter les observations sur le contenu de ses différents axes avant la validation en plénière.

Ce document servira de cadre programmatique des interventions nécessaires dans la filière mangue en vue de sa promotion et son développement. Il s’articule en plusieurs axes stratégiques avec des objectifs définis relatifs à l’amélioration de la productivité, la compétitivité de la filière, l’amélioration de la qualité, la quantité des produits.

Le document relève aussi les aspects qui touchent la recherche de marché, la concurrence, les contraintes actuelles de la filière et l’identification des solutions probables.

Vue partielle des participants, en pleine séance de travail

Ouvrant l’atelier au nom de Madame la Secrétaire Générale du Ministère de l’Agriculture de l’Elevage et du Développement Rural, Monsieur Békéti Kokou Atèwètchènè a salué cette rencontre qui permet de redorer ce secteur. Pour lui, c’est une filière porteuse et une opportunité pour le pays dans la mesure où les demandes en fruits de mangue tant au plan national et qu’international sont de plus en plus importantes.

Il a précisé aussi que les chaînes de valeurs issues de la filière mangue, sont très variées et appréciées par les consommateurs togolais.

Les chaînes de valeurs issues de la filière permettent aux acteurs y intervenant d’améliorer leurs revenus, a ajouté M. Békéti.

Justifiant l’importance de la rencontre, le coordonnateur national des programmes et projets du secteur agricole de la GIZ au Togo, Monsieur Edou Koffi Zomblewouh a indiqué que la filière mangue est une filière qui n’avait pas été organisée pendant longtemps et c’est pour cette raison que la GIZ a accepté d’accompagner techniquement les acteurs de cette filière à travers le Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et du Développement Rural.

Monsieur Adabra Yaovi Agbeko, président du Conseil Interprofessionnel de la Filière Mangue (CIF Mangue) a relevé les difficultés auxquelles la filière est confrontée notamment les problèmes de la mouche blanche, du dérèglement de la pluie qui a eu un impact négatif sur la production.

Il a rappelé les efforts déployés par le gouvernement pour juguler ces difficultés auxquelles la filière est confrontée.

M. Adabra a recommandé aux producteurs de planter la variété « Kent » qui est la plus sollicitée pour la transformation. Il a salué ce document de stratégie en cours de validation qui a pour but d’organiser le secteur.

De Kpalimé, Omer/Rédaction

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*