9è forum mondial de l’eau : Les femmes de l’AAE se mobilisent pour leur participation active

Les femmes de l’Association Africaine de l’Eau (AAE) se mobilisent fortement pour leur participation active au 9è forum mondial de l’eau, ce grand rendez-vous planétaire prévu en mars 2022 à Dakar (Sénégal) sous le thème : « Sécurité de l’eau pour la paix et le développement ».

Le réseau des femmes de ladite Association, en partenariat avec d’autres réseaux professionnels de premier plan dans le domaine de l’eau et de l’assainissement en Afrique, a tenu ce mercredi son deuxième webinaire axé sous le thème : « Repositionnement des femmes : essentiel à la pleine réalisation de l’ODD 6 ».

Les travaux ont été ouverts par Sylvain Usher (Directeur Exécutif de l’AAE), en présence d’éminentes personnalités parmi lesquelles Mme Cécilia Abena Dappah (ministre ghanéenne de l’assainissement et des ressources en eau), Dr. Jackie King (Professeur à l’Institut des sciences de l’eau à l’Université du Cap/Afrique du Sud) et Mme Adrienne Paule Demenou Tapamo (Maire de la commune de Fokoué/Cameroun).

Cette rencontre fait suite au premier webinaire des femmes professionnelles du secteur, tenu le 14 juillet dernier.

Dans son intervention, le Directeur Exécutif de l’AAE a rendu hommage aux des femmes de ladite structure, qui sont aujourd’hui, des « maillons indispensables du secteur pour sa marche vers la réalisation de ses objectifs ».

 « Vous êtes une fierté pour nous », a lancé Sylvain Usher.

« L’AAE accorde une place de choix aux femmes. Ce sont elles qui assument la corvée de l’eau », a-t-il précisé.

Ce dernier a réaffirmé la volonté de l’AAE à encourager depuis 2016, la création des réseaux de femmes professionnelles du secteur.

« L’objectif de ces réseaux est de promouvoir la présence des femmes dans les organes décisionnels des services publics en Afrique, en renforçant leurs capacités en réseautage », a souligné M.Usher.

Les femmes professionnelles du secteur de l’eau et de l’assainissement ont un rôle de premier plan à jouer pour faire bouger les lignes en matière d’accès à l’eau et à l’assainissement dans le monde.

Ces femmes se sont engagés dans diverses activités, notamment : organiser le renforcement des capacités en matière de leadership pour les groupes de femmes, encadrer les jeunes professionnels pour qu’ils assument des rôles de leadership, faire des activités de sensibilisation dans les écoles secondaires pour motiver les filles à s’intéresser aux cours de sciences, de technologie, d’ingénierie et de mathématiques (STEM), plaider en faveur de l’intégration de la dimension du Genre dans le secteur, s’engager dans des programmes de sensibilisation communautaires et scolaires pour sensibiliser à des questions d’actualité telles que la préservation de l’environnement, l’assainissement et l’hygiène, y compris le lavage des mains et la gestion de l’hygiène menstruelle.

Intervenant, le maire de la commune de Fokoué a partagé son expérience avec l’assistance. L’ensemble des actions menées au quotidien par sa commune suit le plan communal de développement qui retrace les préoccupations des populations à la base, a expliqué Mme Adrienne Paule Demenou Tapamo.

« Et dans ce document de planification, les problèmes de l’assainissement occupent une place très importante », a-t-elle ajouté.

Ce webinaire a servi de plateforme pour discuter des préparatifs effectués jusqu’à présent en vue du Forum mondial de l’eau et attribuer divers rôles et responsabilités aux différents réseaux et organisations de femmes.

Il a mis en évidence les diverses opportunités pour les femmes de plaider pour mieux faire entendre leur voix lors du forum mondial.

Rappelons que l’AAE est née en février 1980, de la volonté de quelques dirigeants des sociétés d’eau d’Afrique, de mettre en commun leurs ressources humaines, techniques et financières, afin d’optimiser sur la formation des hommes et des femmes des entreprises du secteur, et de créer une synergie autour de la recherche de solutions, pour l’amélioration de l’accès des populations africaines aux services d’assainissement et à l’eau potable.

Elle regroupe les sociétés de production et de distribution d’eau potable, celles qui gèrent les services d’assainissement, ainsi que celles qui régulent les politiques sectorielles dans les pays africains.

L’AAE est un partenaire stratégique du Conseil mondial de l’eau et, en collaboration avec le Secrétariat exécutif du 9e Forum mondial de l’eau (SE9FME), soutient l’organisation du 9e Forum mondial de l’eau. FIN

Edem Etonam EKUE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*