Formation/BTP au Togo : Un IFAD ouvre officiellement ses portes à Lomé

Coupure du ruban symbolique

Un Institut de formation en alternance pour le développement en Bâtiment (IFAD-Bâtiment) a officiellement ouvert ses portes ce mercredi à Adidogomé à Lomé, cérémonie présidée par le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé, a constaté l’Agence Savoir News.

L’ouverture de cet Institut vise à répondre valablement au souhait de la jeunesse togolaise et du secteur privé dans le domaine des BTP.

La mise en service de l’IFAD-Bâtiment intervient après celle de l’IFAD en Aquaculture d’Elavagnon.

IFAD-Bâtiment offre des formations diplômantes (Brevet, CAP et Baccalauréat Pro) et certifiantes réparties en quatre grands pôles : gros œuvres (organisation-réalisation et maçonnerie générale), menuiserie-métallurgie, énergie-fluide et finition-seconds œuvres.

Le complexe dispose d’un Environnement numérique de travail (ENT) intégré dans toutes ses activités et des infrastructures modernes avec des ateliers équipés, salles technologiques, des travaux pratiques et centres de ressources.

A l’IFAD-Bâtiment, la formation sera assurée entre le campus pour les cours généraux et techniques et sur les chantiers des entreprises partenaires.

L’Arrivée de Faure Gnassingbé à l’IFAD Bâtiment

Le critère de choix des postulants est essentiellement basé sur la motivation de l’apprenant à exercer le métier dans lequel il veut évoluer.

Les partenaires dont le Conseil national du patronat (CNP) ont salué l’engagement du président Faure Gnassingbé qui, en janvier 2018, avait annoncé la création des IFAD.

« L’accent sera mis sur la qualité de la formation professionnelle, car c’est d’elle que proviennent les outils et compétences nécessaires à une réelle participation des jeunes au développement. Dix nouveaux instituts de formation pour le développement seront créés sur les cinq années qui viennent dans les domaines de l’agriculture, de la logistique, du bâtiment, des transports et du numérique », avait-il promis.

Le site de l’IFAD-Bâtiment abritera également un centre de formation en alternance dédié aux énergies renouvelables. 

L’IFAD-Elevage sera opérationnel dans quelques mois à Barkoissi, pour accompagner la mise en place d’une filière laitière, de petits ruminants, de volailles et de porcins.

Rappelons que les IFAD sont pilotés par l’Agence Education Développement (AED). FIN

Edem Etonam EKUE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*