UNIR/Présidentielle : La présidente de l’Assemblée nationale démarre sa campagne à Bodjé (Kpélé)

Mme Yawa Djigbodi Tségan lors du meeting

Mme Yawa Djigbodi Tségan (présidente de l’Assemblée nationale) a appelé ce dimanche lors d’un meeting les populations de Bodjé (localité située à 175 km au nord-ouest de Lomé), à plébisciter le président Faure Gnassingbé le 22 février prochain pour la poursuite des chantiers de développement économique et d’inclusion sociale qu’il a commencé, a constaté l’envoyé spécial de l’Agence Savoir News.

Ce premier meeting, marque le lancement de la campagne du parti UNIR dans la préfecture de Kpélé, et pour cette première étape, Mme la présidente a choisi la localité de Bodjé pour son potentiel économique ainsi que  pour l’engagement et la détermination des populations de la  localité.

Elle a expliqué à la population les raisons du choix du candidat Faure Gnassingbé.

Selon elle, c’est le seul qui incarne le développement dans la continuité, la stabilité et la paix ainsi que l’épanouissement des jeunes.

Aussi leur a-t-elle transmis, le message de paix, de stabilité, du vivre ensemble et de cohésion sociale du chef de l’Etat, candidat naturel du parti UNIR, Faure Gnassingbé.

Elle a ensuite énuméré les grandes réalisations qui ont été faites dans la préfecture de Kpélé et dans la localité par le gouvernement sous l’impulsion de président Faure Gnassingbé.

Mme Tségan leur a rappelé les avantages et les changements que le Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI) a opéré dans la vie des citoyennes et citoyens.

Une partie de la foule, lors du meeting

« Le souhait ardent du président de la République, c’est de continuer à servir notre pays pour consolider la paix et le développement », a précisé Mme Tségan.

Elle a expliqué que c’est un message qui rassure et donne des perspectives exceptionnelles pour le pays.

 

Aider Faure Gnassingbé à parachever son programme

 

La présidente de l’Assemblée nationale a insisté sur le développement du pays, invitant par conséquent le public à aider le chef de l’Etat dans sa mission en lui renouvelant leur confiance afin qu’il parachève le programme qu’il a entamé pour le bonheur des Togolais.

Elle a rassuré la population de l’ouverture dès la rentrée prochaine, d’un lycée à Bodjé afin de permettre aux élèves de faire le troisième de l’enseignement auprès de leurs parents pour plus d’encadrement et de suivi.

Elle a promis aussi l’aménagement de la route de Bodjé-Adéta, l’intensification du réseau électrique, de desserte en eau potable et l’intensification des infrastructures au profit des populations.

Une démonstration de vote utile

A leur tour, les populations de Bodjé ont témoigné leur totale adhésion au projet de société porté par le candidat du parti UNIR, Faure Gnassingbé et promis lui accorder leur suffrage le 22 février prochain.

Aussi se sont-elles engagées à se mobiliser et à mobiliser les indécis pour assurer la victoire à leur candidat naturel au premier tour.

La rencontre a pris fin par une démonstration du vote faite publiquement pour montrer aux militantes et militants comment voter utile afin de ne pas perdre leur vote.

La Force Sécurité Election Présidentielle (FOSEP 2020), qui accompagne les acteurs, suit de près le déroulement normal du processus électoral. On note également la présence des observateurs de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et de la Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH).

Rappelons que la campagne électorale prendra fin le 20 février. Au total sept candidats dont le président Faure Gnassingbé, Jean Pierre Fabre et Agbéyomé Kodjo sont en lice pour ce scrutin présidentiel. FIN

De retour à Kpalimé, Bolassi ATCHINAKLE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*