Transformation des fruits et gestion coopérative : Les femmes membres de la Société coopérative simplifiée (SCOOPS)/Israël de Kpélé et de Danyi en formation à Adéta

Les participantes à cette formation

Les femmes membres de la Société Coopérative Simplifiée (SCOOPS)/Israël de Kpélé et de Danyi ont entamé lundi à Adéta (environ 150 km au nord-ouest de Lomé), Une formation visant à renforcer leurs capacités en transformation des fruits locaux en sirop, jus et confiture et en gestion coopérative, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

Initiée par la SCOOPS/Israël, cette formation — qui prendra fin le 21 février — est appuyée grâce au financement du Fonds National d’Apprentissage, de Formation et de Perfectionnement Professionnel (FNAFPP).  Elle est exécutée par l’ONG Bridage d’Actions Rurales au Togo (BRACRU-Togo).

L’objectif est de leur apprendre à fabriquer des confitures, du nectar et du sirop et aussi d’autres types de transformation à partir des produits locaux notamment des fruits locaux.

En effet pendant la période d’abondance, les fruits et autres produits, fautes de transformations, pourrissent et sont jetés, ce qui ne profite pas aux femmes et aux consommateurs.

Il s’agit donc par conséquent, de leur faire acquérir des compétences qui vont leur permettre de transformer ces fruits en période d’abondance de sorte que lorsque la pénurie arrive, que ces femmes puissent continuer par écouler ces fruits sous d’autres formes.

Elles femmes seront également outillées sur la transformation du jus, du sirop et du nectar à partir d’autres fruits qui abondent dans les deux préfectures (Kpélé et Danyi). Cette formation n’est que le prolongement de la formation reçue lors du camp du futur d’Adéta en décembre dernier.

Pendant la période de formation théorique et pratique, les participantes seront outillées sur la gestion coopérative ; les bonnes pratiques d’hygiène en transformation des fruits ; la transformation des fruits et la gestion des Activités Génératrices de Revenus

Le préfet de Kpélé, Kuwonou Komlan Sépé, s’est dit satisfait de cette contribution du FNAFPP et du gouvernement togolais en faveur des femmes. Il a souligné que ce projet  vient renforcer les capacités agricoles des femmes de Kpélé et de Danyi.

Ces femmes en pleine formation

Aussi le préfet a-t-il demandé aux bénéficiaires de faire profiter cette formation à toutes les femmes de leur entourage.

Le représentant du pouvoir central a souhaité que cette formation donne encore du tonus aux femmes, pour qu’elles puissent évoluer dans la ligne droite de la politique du chef de l’Etat.

Mme Dzotsi Amavi Bénédicte (présidente du SCOOPS Israël) a souligné que ça fait longtemps qu’elles ont fait appel au FNAFPP pour les accompagner dans la transformation des fruits et d’autres, produits locaux, parce que selon elle, les femmes produisent du riz et aussi des fruits qui traient et pourrissent en période d’abondance et disparaissent en même temps après.

« C’est pourquoi nous avons sollicité l’appui du FNAFPP pour cette formation afin que nous tirions profit des fruits de nos labeurs, à travers leur transformation et leur conservation pendant la période d’abondance », a-t-elle souligné.

Elle a remercié le chef de l’Etat et le FNAFPP, ainsi que tous ceux qui œuvrent pour l’épanouissement de la femme en milieu rural.

Mme Thérèse Kwaku-Gaba (responsable service Communication et Relations publiques au FNAFPP), s’est de on côté, réjouie de prendre part à cette cérémonie d’ouverture de la formation des femmes membres du SCOOPS Israël.

Table d’honneur à l’ouverture de la formation

Elle a demandé aux femmes prendre au sérieux les activités qu’elles font et d’arrimer leurs compétences à l’évolution et au changement qui interviennent dans la manière de mieux faire.

Mme Thérèse Kwaku-Gaba a rappelé aux femmes, les raisons de cette formation, qui va leur permettre de transformer et de conserver les produits pendant les périodes d’abondance pour mieux les vendre pendant la pénurie. Elle les a appelées à la ponctualité et à l’assiduité et salué l’engagement du préfet à œuvrer tout le temps aux côtés des femmes pour leur épanouissement. Elle les a rassurées de la disponibilité du FNAFPP à les accompagner, chaque fois que des initiatives de ce genre leur seront soumises.

Rappelons que la Société Coopérative Simplifiée (SCOOPS) Israël est une association de femmes travaillant dans l’agriculture et l’agroalimentaire. Elle œuvre pour l’autonomisation de la femme en vue de promouvoir la participation des femmes dans le développement économique et social du pays. FIN

De Kpalimé, Bolassi ATCHINAKLE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*