Pour mieux cerner les techniques de dispersion non-violente des foules : Plus de 850 élèves agents de police formés à Davié

Ces élèves agents de police lors de la formation.

853 élèves agents de police (dont 83 élèves filles) ont entamé lundi à l’École Nationale de police à Davié, une formation d’une semaine afin de mieux cerner les techniques de dispersion non-violente des foules et de protection des droits de l’homme et des droits des enfants, a constaté l’Agence Savoir News.

C’est la deuxième vague d’agents de police pour le compte de cette formation, après celle tenue en juin dernier.

Cette série de formation est organisée par le ministère de la sécurité et de la protection civile dans le cadre du projet « Renforcement des capacités nationales et communautaires de prévention des conflits et violences et de protection des droits de l’homme au Togo ».

Ledit projet est appuyé par les agences du Système des Nations Unies notamment le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) et le Haut-Commissariat des Nations aux Droits de l’Homme Bureau de l’Afrique de l’Ouest (HCDH-BRAO).

Ces formations permettront à ces élèves agents de police de mieux cerner le cadre juridique des droits de l’homme et de l’enfant dans le maintien et le rétablissement de l’ordre, et de maîtriser les techniques de dispersion non violente des foules.

Déjà lundi, ces élèves agents de police ont démarré cette formation avec quelques exercices pratiques, après une courte séance théorique.

A terme, 1553 élèves agents de police (dont 183 élèves filles) seront formés dans le cadre du projet.

Ces derniers mois, les agents de forces de sécurité ont fait face à plusieurs manifestations organisées par l’opposition, parfois dispersées. D’autres se sont soldées par des pertes en vies humaines.

Plusieurs organisations de défense des droits de l’homme ont souvent dénoncé des répressions violentes et disproportionnées de certaines manifestations. FIN

Edem Etonam EKUE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*