Sortie des Églises : « Nous aurions apprécié des initiatives bien en amont pour disposer toutes les parties au dialogue et au compromis » (Isaac Tchiakpè)

Isaac Tchiakpè.

Les Églises Évangélique presbytérienne du Togo (EEPT) et Méthodiste du Togo (EMT) ont appelé mardi à un report de « quelques mois », des élections législatives du 20 décembre, scrutin boycotté par la principale coalition qui dénonce des « irrégularités » dans son organisation.

« Le report de quelques mois des élections législatives donnerait une nouvelle occasion aux acteurs politiques, éventuellement avec l’aide des institutions religieuses, d’approfondir le dialogue pour lever les pesanteurs psychologiques et autres qui empêchent d’aller aux réformes et d’embrasser un processus électoral consensuel », ont souligné ces Pasteurs dans une déclaration commune rendue publique à l’issue d’une conférence de presse.

« Nous aurions apprécié des initiatives bien en amont pour disposer toutes les parties au dialogue et au compromis », a réagi Isaac Tchiakpè (Conseiller du président de l’UFC), interrogé par l’Agence Savoir News.

Selon lui, « les religieux sont dans leur rôle. Les affaires temporelles relèvent des politiques ».

« Nous n’avons pas besoin de déclaration, mais de faiseurs de paix et de démarches actives pour établir des passerelles entre les acteurs. C’est ce qui faut cruellement défaut dans notre pays », a précisé M.Tchiakpè.

Rappelons que la campagne électorale a démarré depuis mardi et prendra fin le 18 décembre. Au total 850 candidats issus de 130 listes de 12 partis politiques et d’indépendants sont en lice pour ce scrutin.

Les leaders des 14 partis politiques de la coalition de l’opposition n’ont pas présenté de listes pour ce scrutin. Ils exigent l’arrêt du processus électoral et la reprise de toutes les activités déjà menées par la Commission électorale nationale indépendante (Céni). FIN

Edem Etonam EKUE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*