Sommet de l’UA: La « Décennie des Racines et des Diasporas Africaines », initiative de Lomé lancée à Addis-Abeba

Robert Dussey, lors du sommet de l'UA à Addis-Abeba

Robert Dussey (ministre togolais des affaires étrangères) a présenté lundi à Addis-Abeba lors du 33eme Sommet de l’Union Africaine, une communication au nom du Togo portant sur le lancement de la « Décennie des Racines et des Diasporas Africaines », indique un communiqué officiel.

Cette initiative togolaise – « Cadre de Lomé » – a pour ambition de mettre en place une plateforme de préparation et de promotion des projets, des initiatives et des événements portant sur les racines et les diasporas africaines.

Elle vise principalement à : proposer une programmation périodique présentant les événements par pays et les opérations phares, offrir une vitrine internationale aux projets portés par les différents pays, assurer la coordination et la mise en cohérence des actions proposées et mobiliser les participants pour les évènements proposés par les différents pays.

Le chef de la diplomatie togolaise a souligné, lors du sommet, « le caractère inclusif du Cadre de Lomé visant à regrouper et à fédérer les initiatives en vue de renforcer le rôle et les contributions des personnes de racines africaines et des diasporas au développement économique du continent ».

Un  appel à propositions de projets ouvert à tous les pays africains est prévu pour le recensement, l’étude et la sélection de projets pouvant être inscrits dans l’Agenda continental de la Décennie des Racines et des Diasporas africaines.

À travers ce cadre innovant de coopération entre pays africains, il s’agit de mieux impliquer les africains de l’extérieur et de renforcer les liens entre les afro-descendants, les communautés de racines africaines, les diasporas et leur continent, « terre mère », l’Afrique. L’objectif est de faire des diasporas africaines des acteurs stratégiques du développement de l’Afrique.

À ce titre, le Togo, prépare le premier « Forum Économique des Diasporas Africaines » faisant ainsi de Lomé, la capitale des racines et des diasporas africaines.

Notons que le premier Forum économique des diasporas africaines a été lancé fin septembre dernier à New York par M. Dussey, en marge des travaux de la 74ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Ce Forum est prévu cette année dans la capitale togolaise et rassemblera des décideurs, des leaders et des influenceurs issus du continent et des diasporas africaines.

Ce premier forum regroupera environ 2500 participants et réunira toutes les Diasporas Africaines : acteurs politiques et autorités administratives, opérateurs économiques et capitaines d’industries, investisseurs et présidents de chambres de commerce, représentants d’institutions économiques et commerciales, experts et consultants, enseignants et chercheurs, médecins et ingénieurs, porteurs de projets et philanthropes, organisations de la société civile et étudiants, et autres couches de la population africaine. FIN

Junior AUREL

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*