Sénégal: Un étudiant tué ce mardi dans des affrontements avec la police

Un étudiant a été tué et 18 gendarmes blessés mardi à Saint-Louis, dans le nord du Sénégal, au cours d’une confrontation entre forces de l’ordre et étudiants qui réclamaient le paiement de leurs bourses, a indiqué le ministre sénégalais de l’Intérieur.

Les « échauffourées » qui ont éclaté dans l’enceinte de l’Université de Saint-Louis « ont fait une vingtaine de blessés, dont 18 gendarmes. Malheureusement, il y a un étudiant qui est décédé à la suite de cet incident », a déclaré le ministre, Ali Ngouye Ndiaye, sur la radio privée Radio Futurs Médias (RFM).

L’étudiant tué l’a été « par balle » et était en deuxième année de lettres, ont affirmé à l’AFP des sources estudiantines, selon lesquelles « plus de 20 étudiants » ont été blessés dans ces violences avec les gendarmes. L’âge de la victime n’a pas été indiqué.

« Nous regrettons cet incident survenu à Saint Louis. La revendication (des étudiants) était principalement un problème de bourse », a précisé le ministre de l’Intérieur. Faute de bourses, ils voulaient « manger sans (payer le) ticket » dans les restaurant universitaires et les autorités ont fait appel aux forces de l’ordre, selon la même source.

Le ministre a annoncé des « enquêtes qui seront normalement menées pour situer les différentes responsabilités » et indiqué que les bourses seront payées aux étudiants.

Les manifestations d’étudiants sont courantes aux Sénégal mais ne font généralement pas de morts.

SOURCE : AFP

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*