Santé: Le bromate de potassium officiellement interdit dans la fabrication du pain

Tata Ametonyenou.

Un arrêté conjointement pris par le ministère de la santé et de l’hygiène public, le ministère du commerce, de l’industrie, du développement du secteur privé et de la promotion de la consommation locale et le ministère de la sécurité et de la protection civile datant du 13 juin 2019, interdit désormais l’importation, la commercialisation et l’utilisation des améliorants alimentaires à base de bromate sur l’ensemble du territoire togolais, victoire pour l’ l’Organisation pour l’Alimentation et le Développement Local (OADEL) qui mène depuis quelques mois la lutte contre l’interdiction de ce produit dans la fabrication du pain.

Le bromate de potassium est un composé chimique inorganique dangereux utilisé pour raffermir la pâte et rendre le pain plus attrayant et plus gros. Cet agent chimique peut causer des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements, de l’insuffisance rénale, de la surdité, des vertiges et une hypotension ou encore abimé les reins. S’il est mal dosé, le bromate de potassium peut même provoquer des cancers et endommager le système nerveux.

Selon les statistiques, 90% des boulangeries et pâtisseries togolaises utilisent le bromate de potassium alors que l’utilisation de ce produit est formellement interdit au Bénin, au Nigeria, au sein de l’Union européenne, aux États Unis et dans plusieurs autres pays. L’OADEL avait alerté le 14 mai dernier, les pouvoirs publics sur l’utilisation du bromate de potassium au Togo.

Pour OADEL, cet arrêté est une décision noble à saluer, mais reste les actions à mener, afin de sanctionner les « hors la loi » qui n’hésitent pas, par pur cupidité à mettre en danger la santé des consommateurs du pain.

« Un mois après notre conférence de presse, nous avons vu que le cri de l’OADEL a été entendu à travers cet arrêté interministériel. Nous avons voulu porter l’information à la connaissance du public consommateur, mais aussi des boulangères et des boulangers et surtout remercier le gouvernement pour cette initiative qui protège la santé du consommateur togolais », a confié Tata Ametonyenou (directeur exécutif de l’OADEL).

« Aucune boulangerie aujourd’hui n’a le droit d’utiliser du bromate de potassium d’autant plus qu’il y a d’autres produits qui sont efficaces et qui sont propres du point de vue santé  et qui contribuent effectivement à faire du bon pain », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, OADEL appelle à la conscience professionnelle des boulangers et boulangères et met en garde la population par rapport à la consommation des gros pains et des pains blancs qui sont le plus fabriqués avec le bromate de potassium.

Rappelons que OADEL est créée en mars 2003 et s’investit depuis plusieurs années, dans la promotion et la vente des produits du terroir. Elle est l’initiatrice du +Marché Alimenterre+, un évènement qui vise à encourager les consommateurs à une citoyenneté alimentaire qui privilégie l’économie locale, ainsi qu’un mode de vie équilibré et durable. FIN

Chrystelle MENSAH

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*