Protection de l’environnement : Canal+ Togo et AGR s’engagent pour le recyclage des anciens décodeurs (Publi-reportage)

Protection de l’environnement: Canal+ Togo et AGR s’engagent pour le recyclage des anciens décodeurs (Publi-reportage)

Lancé depuis plus d’un an déjà et récemment ramené au prix unique de 10.000 F CFA, le nouveau décodeur HD de Canal+ Togo suit son bonhomme de chemin, laissant derrière lui l’ancien décodeur classique.

Afin de permettre à ses anciens clients d’acquérir le nouveau décodeur HD, Canal+ Togo offre la possibilité à ces derniers depuis des mois, d’échanger l’ancien décodeur contre le nouveau décodeur HD au coût fixe de vente.

Après avoir récupéré ces décodeurs, Canal+ Togo les redirige vers la société Africa Global Recycling (AGR), structure spécialisée dans le recyclage des plastiques, matériaux, papiers, verres, déchets électroniques.

Cette action qui s’inscrit dans le cadre de la responsabilité sociétale de Canal+ Togo, vise à protéger l’environnement.

« Canal+ est une société pour laquelle l’environnement est primordial. Nous ne voudrions pas voir les anciens décodeurs dans la rue, dans les caniveaux ou brûlés aux abords des rues, avec les dégâts que cela pourrait causer », a indiqué Alexandre Cohen (directeur général de Canal+ Togo).

« Aucun abonné n’est obligé de ramener son ancien décodeur puisque les anciens décodeurs continuent de fonctionner normalement », a-t-il précisé.

Depuis le lancement de cette opération de recyclage, 23.000 unités (cartes, décodeurs, télécommandes) ont été récoltés par Canal+ Togo.

« Concrètement quand le décodeur rentre chez nous, il est complètement démantelé et séparé en différentes catégories : les plastiques, les métaux, les cartes électroniques et d’autres sous-produits. Après cette étape, nous envoyons ces matières dans les industries qui vont les recycler pour fabriquer d’autres produits », a expliqué Edem d’Almeida (directeur général de AGR).

« Canal+ a souhaité intégrer ce cercle de la valorisation des déchets à travers sa politique de responsabilité sociétale. Nous sommes fournisseurs de matières premières secondaires, nous avons des déchets qui arrivent chez nous, et ces déchets à la sortie de notre unité, doivent être considérés comme de nouvelles matières premières », a-t-il ajouté.

Les opérations de collecte des anciens décodeurs se déroulent à Lomé, Atakpamé et Kara dans les Canal+ store.

« Il faudrait que la question du tri soit volontaire, parce que c’est une prise de conscience. Que chacun apporte sa contribution à la sauvegarde de l’environnement. Donc, il appartient à chacun de faire ce geste éco-citoyen, ce geste responsable pour que le décodeur ne se retrouve pas dans la nature », a souligné M. Cohen.

Il est à noter que le plastique servant à la fabrication du décodeur met au minimum 400 ans avant de se désintégrer. FIN

Chrystelle MENSAH

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*