Produits forestiers non ligneux: Les acteurs de la Kara et des Savanes outillés sur l’amélioration de la filière à Dapaong

Une session de formation regroupe depuis le 6 août et ce jusqu’à vendredi, une cinquantaine d’acteurs des régions de la Kara et des Savanes impliqués dans la production, la transformation et la commercialisation des Produits Forestiers non Ligneux (PFNL) entre autres, karité, néré, miel, plantes médicinales et moringa, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News dans la région.

Organisé par le ministère de l’Environnement et des Ressources forestières avec l’appui technique et financier de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) à travers le cadre de programmation par Pays (CPP-Togo), cette session de formation s’inscrit dans le cadre du projet TCP/TOG/3604 « Appui à la valorisation et à la modernisation des filières des produits forestiers non ligneux au Togo ».

Le projet vise à contribuer à assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle, la création d’emploi et la réduction de la pauvreté à travers la gestion durable des produits forestiers non ligneux.

Il va également permettre aux bénéficiaires non seulement d’augmenter la disponibilité en karité, néré, miel, plantes médicinales et du moringa mais aussi  de mieux les valoriser, et  réduire les pressions sur ces ressources afin  d’améliorer leurs techniques d’exploitation et de productivité.

Il s’agit à terme d’améliorer l’organisation des filières de ces cinq produits porteurs en renforçant les capacités des participants en gestion financière et en marketing et sur les bonnes pratiques de production.

Pour le coordonnateur du projet et le chargé de programme FAO, MM. Samarou Moussa et Djiwa Oyetoundé, il s’agit de mettre à échelle les activités génératrices de revenus qui découlent de ces 5 produits notamment la production, transformation et commercialisation afin d’assurer la qualité pour la santé des consommateurs.

En ouvrant les travaux, le préfet de Tône Tchimbiandja, a souligné que cet atelier vient enlever son inquiétude car dans la région des Savanes tous les projets de l’environnement concourent à planter les arbres, à lutter contre le déboisement alors que la formation fait ici la promotion de ces arbres. FIN

 

De Dapaong, Djibril KEROL

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*