Présidentielle/Portrait : Qui est Jean-Pierre Fabre ? (PORTRAIT)

Jean Pierre Fabre

Le 2 juin 1952, les jumeaux Jean-Pierre et Jean-Claude Fabre voient le jour. Jean Pierre Fabre effectue ses études primaires à Lomé et secondaires au Collège Saint Augustin de Togoville puis au Collège Saint Joseph à Lomé où sont passées de nombreuses autres personnalités togolaises.

Après son Baccalauréat, Jean Pierre Fabre a poursuivi des études supérieures à l’Université des Sciences et Techniques de Lille, en France. Titulaire d’un DESS en sciences économiques, spécialisé dans l’administration des entreprises, il rentre au Togo en 1979.

Jean Pierre Fabre dispense ses connaissances en statistiques, en finances et en sciences économiques, en enseignant pendant quatre années à l’Université du Bénin (actuelle université de Lomé). Désireux de soutenir le développement économique de son pays, il rejoint par la suite un important groupe d’études en architecture et urbanisme (AUBA), dont il occupe le poste de Secrétaire général de 1981 à 1991.

Au début des années 1990, Jean Pierre Fabre apporte sa contribution active aux côtés des populations togolaises en lutte pour la démocratisation du Togo, en participant à la création de la Ligue Togolaise des Droits de l’Homme (LTDH) et s’investissant personnellement dans la presse d’opinion, en qualité de Directeur de la Publication et Rédacteur en chef de deux revues hebdomadaires, « La Tribune des démocrates » et « Le Temps des démocrates ». Il est aussi le porte-parole de la Conférence nationale souveraine.

En 1992, Gilchrist Olympio fédère de nombreux partis d’opposition au sein de l’Union des Forces du Changement (UFC), dont il devient Président, avec à ses côtés Jean Pierre Fabre comme Secrétaire Général qui a joué un rôle déterminant dans l’implantation du parti.

Élu député aux élections législatives d’octobre 2007, Jean Pierre Fabre est désigné Président du Groupe UFC à l’Assemblée Nationale. Le 15 janvier 2010, Jean Pierre Fabre est devenu le candidat officiel de l’UFC à l’élection présidentielle du 4 mars de la même année. Un scrutin à l’issue duquel il arrive officiellement en deuxième position (soit 33,94%°) derrière Faure Gnassingbé. Des résultats qu’il a toujours contestés.

Mais une crise naît au sein de l’UFC après la signature d’un accord de gouvernement entre ce parti et le Rassemblement du Peuple Togolais (RPT). Ce qui conduit à l’exclusion de Jean Pierre Fabre et un groupe de députés de l’Assemblée nationale. Le 10 octobre 2010, il crée avec les autres exclus de l’UFC, l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) et en est élu président national.

Le 25 juillet 2013, Jean Pierre Fabre s’est fait élire député et devient chef de file de l’opposition, l’ANC ayant obtenu le grand nombre de députés dans le rang de l’opposition.

Il perdra ce titre au lendemain des législatives de décembre 2018, son parti et plusieurs autres formations politiques de l’opposition ayant boycotté ce scrutin.

Il sera élu Maire de la commune Golfe 4 à l’issue des élections municipales de juin 2019.

M.Fabre a également pris part à la présidentielle de 2015, arrivé deuxième avec 35,19% des voix. FIN

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*