PND: HeidelbergCement va injecter 25 millions d’euros

Eric Goulignac.

Le groupe HeidelbergCement, deuxième cimentier au monde, va soutenir le Plan national de développement (PND/2018-2022) avec un plan d’investissement de 25 millions d’euros, a appris vendredi, l’Agence Savoir News de source officielle.

Eric Goulignac (directeur du Groupe allemand au Togo) a expliqué aux médias le 5 avril dernier, que le programme d’investissement de plus de 16 milliards de Fcfa, qui sera soumis en début d’été au Conseil d’administration du groupe, prévoit entre autres, l’installation d’un nouveau broyeur à Lomé et d’une centrale solaire photovoltaïque, pour alimenter les usines de production de ciment, de clinker et d’agrégats.

Ce financement de HeidelbergCement sera ingéré dans ses filiales au Togo notamment, Cimtogo, Scantogo et Granutogo.

L’investissement de cette société de cimenterie s’inscrit dans l’axe n°2 du PND qui vise un développement des pôles de transformation agricole, manufacturiers et d’industries extractives.

Le groupe HeidelbergCement  — n°1 mondial en agrégats et n°2 en production de ciment — est présent dans d’autres pays africains dont le Bénin, la RD Congo, le Gabon, le Ghana, le Liberia, la Sierra Leone et la Tanzanie.

Officiellement lancé le 4 mars dernier à Lomé, le PND (2018-2022) s’est donné comme défi de faire du Togo, la « plateforme économique par excellence » dans la sous-région.

En cinq années de mise en œuvre, plus de 4.622,2 milliards F.CFA de ressources seront nécessaires pour transformer structurellement l’économie togolaise pour une croissance forte, durable, résiliente, inclusive et créatrice d’emplois, améliorant le bien-être social.

Le rôle du secteur privé sera prépondérant. Figure de proue de cette stratégie de développement, les privés pourraient y participer à hauteur d’un peu plus 2999,1 milliards de F.CFA (5,4 milliards $), soit 65% du coût global du PND. FIN

Edem Etonam EKUE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*