Moyen-Mono : Des femmes et jeunes filles initiées à la fabrication des perles et objets d’art décoratifs

Les participantes à la formation.

Une quarantaine de femmes et Jeunes filles de la préfecture du Moyen Mono (environ 150 km au nord-est de Lomé) ont suivi cinq jours de formation en technique de fabrication de perles, d’objets d’art décoratif et des sacs, activité qui s’inscrit dans le cadre du projet « promotion de la culture », a constaté l’Agence Savoir News.

Initiée par Mme Adou Moussatou (promotrice culturelle), avec l’appui financier du Fonds d’Aide à la Culture (FAC), la formation a pour objectif de former les jeunes filles et les femmes à la fabrication des objets d’arts décoratif, des colliers, des perles, des sacs plastiques et autres objets rares et prisés par les populations.  Il s’agit également de leur faire redécouvrir la valeur de ces outils, afin de les promouvoir dans le patrimoine culturel du Togo.

Selon Achilles Hiheglo (représentant des formateurs), les apprenantes ont appris aussi la confession des paniers, la décoration en éventail, et les chaussures décorées en perles et en laines.

A en croire la promotrice, il existe dans nos contrées, les objets usuels tels que les éventails, les paniers, les chaussures, les bracelets, et autres articles décoratifs fabriqués avec les matériaux biodégradables.

Cette formation est une occasion pour les femmes et les jeunes filles de s’auto-employer et d’être financièrement autonomes, a souligné Mme Adou Moussatou.

Pour Lokossou Messan (représentant du  Directeur Régional de la Culture), cette initiative permettra participantes de renouer avec les arts culturels et  traditionnels de leur milieu et de les valoriser pour des générations futures.

Mibaro Tchablina Jean (secrétaire général de la préfecture du Moyen-Mono) a de son coté, encouragé  les participantes à un travail bien fait, à l’éveil et abnégation  pour comprendre les techniques de fabrications des différents objets et d’être en mesure de répandre ces connaissances au sein de leurs consœurs dans la préfecture. FIN

De Tohoun, Manu MESSAN

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*