Pour une gestion efficace des armes et munitions dans un contexte de désarmement: Des praticiens des Nations Unies se mettent à jour à Lomé

Une trentaine des membres du personnel des Nations Unies opérant dans des missions de maintien de la paix un peu partout dans le monde ont entamé ce lundi au Centre Régional des Nations Unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC) à Lomé, la phase théorique d’un conclave de cinq jours de gestion efficace des armes et munitions dans un contexte de désarmement, a constaté une journaliste de Savoir News.

Organisée conjointement par le département des opérations de paix des Nations Unies et le département des affaires de désarment avec l’appui de la République fédérale d’Allemagne, la rencontre s’inscrit dans le cadre du projet DPO-ODA en cours et fournit aux acteurs du Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR), les ressources nécessaires pour une mise à jour des instruments en matière de gestion des armes et munitions conformément aux normes et directives internationales les plus strictes.

« Les armes et les munitions ne se manipulent pas de n’importe quelle manière parce qu’elles peuvent exploser ou causer de la létalité, donc tuer des gens.

Donc régulièrement, nous mettons à jour les connaissances de nos personnes qui opèrent dans les missions de maintien de la paix chargées des DDR », a indiqué Anselme Yabouri (directeur de l’UNREC).

« Aujourd’hui, les défis sécuritaires évoluent et on parle de plus en plus d’extrémisme violent, et donc les questions de DDR se doivent de prendre en compte ces contexte changeant non seulement en terme d’acteurs mais aussi en terme de risques, de menaces et de dangers qui évoluent également », a-t-il ajouté.

Durant les trois à Lomé, les participants seront formés sur des modules de gestion des armes et des munitions dans un contexte de réinsertion des anciens combattants et d’évolutions de la lutte contre les armes légères et les munitions.

La phase pratique du conclave se déroulera les 15 et 16 août au centre Kofi Annan International Peacekeeping Training à Accra au Ghana.

« L’Allemagne siège au conseil de sécurité des Nations Unies et participe activement à la mission principale de l’ONU qui est de garantir la paix dans le monde. Et à ce titre, elle participe régulièrement à de nombreuses missions de maintien de la paix, de désarmement, de prévention et de gestion de crises. Compte tenu du nombre élevé de victimes d’armes légères dans les conflits et les crimes violents, le contrôle efficace des armes légales et la lutte contre les armes illégales jouent un rôle central au niveau national et international », a confié pour sa part Mme Judith Hollis (représentante de l’Ambassade d’Allemagne au Togo).

Il faut rappeler que ce conclave est le deuxième organisée dans le contexte de la gestion efficace des armes et munitions. Il sera désormais organisé de façon pérenne chaque année. FIN

 

Chrystelle MENSAH

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*