Lutte contre l’extrémisme violent: Prof Robert Dussey, orateur principal d’une conférence-débat à Oslo

Prof. Robert Dussey et son homologue de la Norvège Eriksen Soreide.

Professeur Robert Dussey, ministre togolais des affaires étrangères séjourne Oslo (Norvège) où il a animé une conférence sur la lutte contre l’extrémisme violent. Pour sa rubrique TROIS QUESTIONS A… l’Agence Savoir News a interrogé Prof Dussey, depuis la capitale d’État de la Norvège.

Savoir News : Vous êtes à Oslo pour une conférence sur la lutte contre l’extrémisme violent. Quels sont les pays invités et combien de jours doit durer cette rencontre?

 

Robert Dussey: Il s’agit d’une conférence-débat d’une journée organisée à l’initiative des autorités norvégiennes à l’Institut de Recherche de la Paix d’Oslo (PRIO) sur le thème « Extrémisme violent et défis sécuritaire en Afrique de l’Ouest: quel rôle pour la diplomatie préventive » et dont je suis l’orateur principal.

L’auditoire est composé des diplomates en postes à Oslo, des universitaires, des étudiants et des personnes éprises des questions de paix.

A l’invitation des autorités norvégiennes,  vous prenez part au 8th Nordic-African business Summit. De quoi s’agit-il ?

 

Nordic-African Business Summit est un forum organisé annuellement dans le but de promouvoir et de sensibiliser sur les nombreuses opportunités d’affaires sur le continent africain et de rapprocher les milieux d’affaires des pays nordiques et africains. L’édition de cette année est consacrée à l’économie bleue et aux opportunités d’investissement en Afrique.

Vous avez pris part au cours de cette rencontre aux discussions consacrées aux perspectives des ports africains. De quoi avez-vous parlé ?

 

J’ai saisi cette occasion pour faire connaître aux milieux d’affaires des pays nordiques et africains les infrastructures du port autonome de Lomé, ses capacités d’opération, la modernité de ses moyens logistiques et la qualité des services qu’il rend et qui font de lui un port de référence dans la sous région ouest africaine.

Vous avez également eu des entretiens avec votre homologue norvégien.

 

Au cours d’un déjeuner de travail avec la Ministre des Affaires Étrangères du Royaume de Norvège Madame Eriksen Soreide, nous avons passé au peigne fin les axes de coopération entre nos deux pays et nous nous sommes engagés à œuvrer pour le renforcement de notre coopération dans les domaines politiques, économiques, scientifique et culturel. Nous avons également relevé la nécessité de renforcer la coopération entre les secteurs privés de nos deux pays. FIN

Propos recueillis par Emile Eyonam KOUTON

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*