Lutte contre la corruption au Togo : Le plan stratégique de la HAPLUCIA bientôt validé à Kpalimé

Une trentaine de représentants  de la Haute Autorité de Prévention et de Lutte Contre les Infractions Assimilées (HAPLUCIA), ainsi que des acteurs impliqués dans la lutte contre la corruption ont démarré depuis mercredi à Kpalimé (environ 120 Km de Lomé) un atelier d’Enrichissement et de validation technique du plan stratégique de (HAPLUCIA).

Participent à cette rencontre, des structures de l’Etat, de la société civile et des partenaires techniques et financiers impliqués dans la lutte contre la corruption ainsi que les autorités locales.

Initié par HAPLUCIA, cet atelier a reçu l’appui technique et financier du Fonds Européen de Développement (FED), du PNUD dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Appui au Secteur de la Justice du Togo.

L’objectif est de renforcer le projet de rapport du plan stratégique 2019-2023 de la HAPLUCIA.

Il s’agit de compléter l’analyse diagnostique stratégique ; de consolider les principaux défis à relever, de formuler et de valider les orientations stratégiques du PSD, de proposer les pistes d’actions adossées au cadre stratégique, de définir le cadre de performance assorti des indicateurs de résultats et le cadre de mise en œuvre du plan d’action et de suivi-évaluation.

Au sortir de cet atelier, il sera question de doter la Haute Autorité/HAPLUCIA d’un rapport de plan stratégique dont le contenu est renforcé par les participants et d’une feuille de route devant conduire à la validation technique et politique du document.

Il s’agit à terme de permettre à cette instance de bien accomplir ses missions et de jouer son rôle dans la prévention et la lutte contre la corruption et les infractions assimilées.

Les participants suivront des communications sur les principaux résultats de l’analyse diagnostique et le cadre stratégique proposé. Cette communication a été des travaux en groupes sur la relecture des parties « introduction » et « présentation de la Haute Autorité/HAPLUCIA », analyse diagnostique et cadre stratégique, cadre de performance et plan d’actions. Des travaux en groupe ont été faits, suivis de la restitution en plénière, des échanges et validation des travaux de groupe et de la présentation du dispositif de mise en œuvre et de suivi-évaluation.

Wiyao Essohana (Le président de HAPLUCIA), s’est tout d’abord réjoui de la mobilisation et de la présence des participants, ce qui témoigne dit-il, de la prise de conscience collective et leur engagement commun dans le combat contre ce phénomène cancéreux des économies nationales appelées corruption. Il s’est félicité de la collaboration entre la haute autorité et les organes de contrôle et de régulation, ainsi que les organisations de la société civile impliquée dans la lutte contre le fléau de la corruption dans le pays.

« Je ne doute pas un seul instant de votre engagement et de votre capacités à faire montre d’une grande disponibilité de corps et d’esprit afin qu’au bout des trois jours de retraite, l’élaboration du plan stratégique de la Haute Autorité soit bouclée », a conclu M. Wiyao  FIN

De Kpalimé, Bolassi ATCHINAKLE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*