L’OIF au cœur des enjeux du numérique et du développement durable: Trois publications importantes présentées vendredi à Lomé

Eric Adja.

Trois publications importantes de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) dans le domaine du numérique et de la mise en œuvre à l’échelle locale, des Objectifs de développement durable (ODD) : Le Rapport 2018 sur l’état de la Francophonie numérique, le Guide pratique de la cyber sécurité et de la cyber défense et le Guide d’intégration des ODD dans les plans locaux de développement ont été présentées vendredi à Lomé aux professionnels des médias en présence de M. Eric Adja, Directeur général du Bureau Régional de l’Afrique Ouest de l’OIF (BRAO/OIF).

Ces trois documents édités par le BRAO/OIF s’inscrivent dans le cadre de la Stratégie de la Francophonie numérique Horizon 2020, adoptée au XIVe sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de la Francophonie  (Kinshasa 2012), afin de prendre en compte les évolutions rapides du secteur.

L’OIF a pris l’initiative de soutenir la publication d’un rapport biennal visant à encourager la réflexion et à éclairer les prises de décisions dans le cadre de la Stratégie de la Francophonie numérique Horizon 2020.

L’édition 2018 du Rapport sur l’état de la Francophonie numérique souligne entre autres, les progrès accomplis au cours de la période 2017-2018 et le chemin à parcourir par les États et gouvernements membres de la Francophonie. Il offre également un aperçu global des progrès réalisés et des défis persistants dans le secteur.

Outre ce rapport, l’OIF travaille à mettre à la disposition des acteurs du numérique, des guides pratiques sur des questions précises, dont celle de la cybersécurité :  Le Guide pratique de la cybersécurité et de la cyberdéfense publié en 2017, propose de prendre en considération les principaux impacts des cyber risques sur les personnes, les entreprise et l’État avant d’établir un plan d’action.

Ces trois documents présentés par le Bureau Régional de l’Afrique Ouest de  l’OIF sont des ouvrages d’intérêt pour les acteurs des domaines concernés, qui peuvent y trouver des données pertinentes pour apprécier les enjeux du numérique pour l’espace francophone et des pratiques inspirantes pour la planification locale des ODD. Ils  sont élaborés afin de montrer la contribution de la francophonie à tout ce qui est statistique, données et recherches dans les pays francophones.

Pour Eric Adja, en 2020 l’OIF fêtera ses 50 ans d’existence. En 50 ans, les missions de la francophonie ont évolué : « A travers ces documents, nous voyons cette évolution des missions de l’organisation (…) ».

M. Eric Adja, face aux journalistes.

« Ces documents sont d’abord des documents d’aide à la décision, car ils ont été produits avec les Etats, avec des statistiques recueillies dans les ministères. Ils sont surtout destinés au pouvoir public. Ils sont également destinés aux chercheurs, enseignants et  étudiants », a-t-il expliqué.

Selon lui, ces documents font état des avancées significatives en matière du numérique et du développement durable, mais font également ressortir les défis à relever.

« Au Togo ou comme dans les pays de la sous-région, les défis sont de trois ordres : Le financement du numérique et du développement local. Il est important que les pouvoirs publics puissent doter les jeunes entreprises du numérique, de ressources importantes pour pouvoir se développer. Le second défi, c’est la formation des jeunes, car ils ont besoin d’être formés afin de transformer leurs idées en entreprises. Et enfin le troisième : c’est celui des infrastructures. Avec un peu d’appui, de formation, d’accompagnement et de financement, la jeunesse togolaise et africaine peuvent faire des exploits », a-t-il précisé.

Par ailleurs dans le cadre de l’Agenda 2030, l’OIF a mis en œuvre entre 2015 et 2018, le Projet francophone d’appui au développement local, phase II (Profadel/OIF) dont l’objectif est d’accompagner les collectivités territoriales dans la localisation des Objectifs de développement durable (ODD).

Entre 2016 et 2018, le Profadel/OIF a entamé avec son réseau d’experts et des collectivités locales partenaires, le développement empirique d’une démarche d’intégration des ODD dans les plans de développement local. Cette démarche a été documentée et publiée en décembre 2018 sous la forme d’un Guide d’intégration des ODD dans les plans locaux de développement.

Rappelons que l’OIF compte 88 Etats et Gouvernements membres de plein droit dont 61membres et 27observateurs. Son Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest couvre 13 pays de la sous-région (Bénin, Burkina Faso, Cabo Verde, Côte d’Ivoire, Ghana, Guinée, Gambie, Guinée Bissau, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Togo). FIN

Abbée DJAGLO

Savoir News, la Maison de l’Info

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*