Journée internationale de la femme: Sensibilisation et activités culturelle et sportive marquent la célébration à Atakpamé

Vue partielle des femmes, lors de la sensibilisation.

Le monde entier a célébré ce vendredi, la journée internationale de la femme. Thème retenu au plan international: « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement ». Le thème national choisi par le Togo est: « Femme et gouvernance locale ».

A Atakpamé (environ 175 km au nord de Lomé), la mairie — en collaboration avec la direction régionale de l’Action Sociale, des femmes du Comité de Développement de Quartier (CDQ) et les femmes de la société civile — a organisé une séance de sensibilisation et diverses activités culturelle et sportive. Étaient présents, les autorités administratives et des responsables d’Ongs et d’associations.

Cette manifestation a reçu l’appui financier et technique de la GIZ à travers son Programme de Décentralisation  et de Gouvernance Locale (ProDeGol ).

Elle a pour but de susciter l’implication des citoyennes de la commune d’Atakpamé dans les processus de prise de décisions et leur participation au développement communal.

Il s’agit aussi d’inviter les membres des associations de femmes des CDQ de la commune d’Atakpamé à la participation de la gestion communale, de créer un environnement de travail en réseau pour promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes.

Une caravane a sillonné les artères de la ville d’Atakpamé, partant de l’Action Sociale, pour chuter à la mairie.

Des séances d’échange ont été organisées avec les femmes de la communauté à l’évêché et dans le centre du groupe artistique et culturel « Ambassadeurs de vies » autour des communications axées sur l’amélioration des conditions de vie des femmes de la commune d’Atakpamé, la participation et l’implication des femmes à la gouvernance locale et à la gestion communale et au développement de la société et la participation aux postes de prise de décisions de la chose publique.

La caravane dans les rues d’Atakpamé.

Les communications ont également porté sur les droits et devoirs des femmes, l’autonomisation de la femme et la parité sur les opportunités à saisir, l’égalité du genre, l’élimination des discriminations et de diverses de violences sur les femmes. Ces communications ont été suivies débats et de témoignages. Des matches de football ont également meublé cette célébration.

Dans son intervention, Adjonou Kassegne (Président de la Délégation Spéciale de la commune d’Atakpamé) a rendu hommage au chef de l’Etat pour ses efforts pour promouvoir la femme togolaise. Il a remercié la GIZ et ses partenaires pour leur soutien à l’organisation de cette journée.

« C’est important de promouvoir la participation effective des femmes dans les comités de développement de quartiers, d’appuyer la création et la redynamisation des coopératives féminines, de faciliter l’accompagnement pour la professionnalisation des activités économiques féminines de la commune », a-t-il souligné.

Rappelons qu’en marge de la célébration de la journée internationale de la femme, la ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation a invité les femmes à se porter candidates et à « prendre part activement » aux prochaines élections locales dont la date n’est pas encore connue.

Les femmes « méritent d’être soutenues par leurs proches. Ceci n’est aucunement un défi lancé aux hommes ; bien au contraire, l’engagement des femmes dans ce processus renforcera la complémentarité homme-femme dans les prises de décisions concernant la vie commune, et contribuera à un développement local plus harmonieux et inclusif », a souligné Mme Tchabinandi Kolani-Yentcharé dans son message, la veille de la célébration de cette journée. FIN

D’Atakpamé, Kafui/Rédaction

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*