Grève de la faim : Nicodème Habia sous « surveillance médicale » à Accra

Nicodème Habia, devant l'ambassade du Ghana.

Nicodème Ayao Habia, président du parti Les Démocrates (membre de la coalition de l’opposition) est admis depuis mardi dans une clinique de la capitale ghanéenne où il est placé sous « surveillance médicale », a indiqué à l’Agence Savoir News Achille Mensah (son conseiller en communication).

« Le président du parti Les Démocrates est placé sous surveillance médicale dans une clinique à Accra depuis hier. Il n’a pas encore reçu de soins. Il sera reçu dans la journée par les autorités ghanéennes », a-t-il souligné, précisant que la santé de l’ancien député s’est dégradée ces derniers jours.

M.Habia a allégé sa grève de la faim depuis samedi dernier, en prenant des fruits, a-t-il précisé.

Le président du parti Les Démocrates avait fait 14 jours de grève de la faim devant l’ambassade du Ghana à Lomé, avant de se retrancher en un «lieu sûr».

L’ancien député exige la libération des personnes encore détenues dans le cadre des manifestations de la coalition de l’opposition.

Une cinquantaine de personnes croupissent encore dans les prisons, selon Jean Pierre Fabre (chef de file de l’opposition).

Le ministre de la sécurité, le général Yark a qualifié de « comédie », cette grève de la faim.

Précisons que M.Habia a déjà observé deux jours de grève de la faim, devant l’ambassade des USA les 4 et 5 septembre. FIN

Junior AUREL

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*