Gouvernance locale : Conseillères municipales et femmes leaders de Kloto formées à Kpalimé

Ces conseillères municipales et femmes leaders.

Des conseillères municipales et femmes leaders de la préfecture de Kloto sont formées depuis mercredi à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé) sur la gouvernance locale, a constaté l’Agence Savoir News.

Cette activité de trois jours est portée par la Plateforme des Organisations de la Société Civile (PFOSC) de Kloto, grâce au Programme Décentralisation et Gouvernance Locale (ProDeGoL), cofinancé par le Ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (le BMZ) et l’Union Européenne (UE). Il est mis en œuvre par la GIZ (Coopération technique allemande).

Cette formation vise notamment à renforcer les capacités des participantes sur les enjeux de la gouvernance locales au Togo, le leadership féminin et la bonne gouvernance et le développement local participatif dans le contexte de la décentralisation.

Elles seront aussi mieux outillées sur le fonctionnement d’une mairie, les rôles et responsabilités des femmes pour une mise en œuvre et un contrôle citoyen efficace de l’action publique.

« Les femmes qui constituent la frange majoritaire de la population togolaise ne sauraient être exclues des affaires publiques », a souligné Sogoyou Békéyi (secrétaire général de la préfecture de Kloto).

Sogoyou Békéyi (au milieu) à l’ouverture de la formation.

Cette formation  qui vise à renforcer les capacités des conseillères municipales et des femmes leaders de Kloto, a-t-il précisé, « vient  corroborer la démarche du Plan National de Développement (PND), qui fait de la participation de la femme aux instances de décisions, l’une des conditions prioritaires dans la gestion des affaires publiques ».

Le secrétaire général a exhorté toutes les participantes à s’investir au mieux tout au long des travaux de cet atelier, afin de répartir très aguerris et prêtes à affronter toutes les difficultés qui se dresseront devant elles.

Sogoyou Békéyi a remercié la GIZ pour ses appuis multiformes en faveur du développement de la préfecture de Kloto.

Adabra Emmanuel (directeur exécutif de la Plateforme des OSC de Kloto), a de son côté, invité ces femmes leaders et conseillères municipales à s’impliquer plus dans les instances de prises de décisions et souhaité que leurs préoccupations soient mieux prises en compte par les autorités locales.

Ces femmes conseillères municipales et femmes leaders, en pleine séance de travail.

Rappelons que depuis 2013, la Coopération allemande appuie le gouvernement togolais dans la mise en œuvre du processus de décentralisation tant au niveau national qu’au niveau local. Elle a notamment concentré son appui dans les communes de Kpalimé, Sokodé et Tsévié. Depuis juillet 2017, un partenariat entre l’Union européenne et la Coopération Allemande a été concrétisé.

Ce partenariat vise, à travers la mise en œuvre du Programme Décentralisation et  Gouvernance Locale (ProDeGoL), à optimiser les synergies de chacune de ces institutions, dans leurs appuis respectifs au gouvernement Togolais. FIN

De Kpalimé, Bolassi ATCHINAKLE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*