Forum du Paysan Togolais : Début des travaux ce jeudi à Kara

Vue partielle de l'assistance, à l'ouverture des travaux.

Le onzième forum du paysan togolais a officiellement démarré ce jeudi à Kara (environ 420 km au nord de Lomé), après la cérémonie d’ouverture présidée par le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la production halieutique, accompagné de son collègue du commerce, de l’industrie, du développement du secteur privé et de la promotion de la consommation locale, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

Cette édition est placée sous le thème: « les pôles de transformations agricoles pour valoriser les potentialités au Togo : une nouvelle vision traduite par le Plan National de Développement PND 2018-2022 ».

Les participants constitués essentiellement des acteurs du monde agricole vont échanger aussi bien en commissions et lors des conférences-débats. Il est également prévu des rencontres B to B sur les différents centres d’intérêts en lien avec la mutation du secteur agricole.

Le but de ce forum — devenu une tradition — est d’assurer une plus grande participation de l’ensemble des acteurs à la construction commune du secteur.

Dans son intervention, le ministre de l’agriculture Koutera Bataka a d’abord transmis aux différents acteurs du secteur agricole, les salutations et les félicitations du président de la république pour les efforts consentis pour la transformation structurelle de l’agriculture.

Il a ensuite fait savoir que « l’agriculture est au cœur de l’action gouvernementale et demeure le levier essentiel de la création de richesse ».

« L’ambition du gouvernement pour le secteur reste et demeure une agriculture moderne ,durable et à haute valeur ajoutée, tout en restant au service de la sécurité alimentaire et d’une économie forte inclusive, compétitive et génératrice d’emplois décents et stables à l’horizon 2030 », a souligné le ministre.

Pour y parvenir, a-t-il poursuivi, « nous aurons besoin de l’engagement renouvelé de tous les acteurs du monde rural et agricole aux premiers rangs desquels se trouvent nos vaillants et laborieux productrices et producteurs ».

Pour Koutera Bataka, il s’agira spécifiquement au cours de ces trois jours d’échange de « mettre en place, une dynamique de structuration du marché et l’organisation des acteurs le long des chaînes de valeurs, assortie d’instruments de contractualisation tels que les contrats-programmes entre le gouvernement et les organisations des filières agricoles ».

La cérémonie d’ouverture a été suivie de la visite des stands de la mini-foire agricole démarrée depuis le 6 avril sur l’esplanade du palais des congrès en prélude a ce forum. FIN

De Kara, Peter MALOUMBA

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*