Fin du forum national du paysan togolais à Kara: Décorations, signatures de contrats et de conventions …

Ouvert depuis jeudi à Kara (environ 420 km au nord de Lomé), le onzième forum du paysan togolais a fermé ses portes ce samedi, lors d’une cérémonie présidée par le Premier ministre Selom Komi Klassou, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

Cette cérémonie a connu plusieurs temps forts notamment la décoration de 35 acteurs (producteurs, transformateurs ainsi que des banquiers qui accompagnent le MIFA) pour leurs substantielle contribution au développement du secteur agricole en terme de production, de transformation, commercialisation, financement et structuration des acteurs et aide à l’opérationnalisation du MIFA.

Les décorations, deux types de contrats ont été signés à savoir : des contrats entre différents acteurs des chaînes de valeurs et des signatures de convention entre le ministère de l’agriculture et les banques (BTCI/ORABANK) pour la mise à disposition du ministère de l’agriculture, d’un fond de garantie sous la supervision du MIFA.

Avant de passer à la visite des stands de la foire agricole qui a pour objectif de promouvoir la consommation des produits locaux, le chef du gouvernement a procédé à la remise de motos aux producteurs de coton et des véhicules de type 4 fois 4 pour les directions régionales de L’ITRA.

Auparavant Selom Komi Klassou avait suivi plusieurs interventions notamment celles du préfet de la Kozah et du ministre de l’agriculture Koutera Bataka. Ce dernier a remercié au nom du monde agricole, le gouvernement pour les efforts sans cesse déployés pour le développement dudit secteur.

La synthèse des trois jours de travaux assorties des recommandations et engagements des producteurs des différentes filières, ont été présenté au chef du gouvernement.

Dans son discours, le Premier ministre a félicité les participants pour leur forte mobilisation et leur ferme engagement à « faire de la transformation structurelle de l’agriculture togolaise, une réalité ».

Le secteur agricole « est hautement vital et tourné vers le marché et constitue le véritable socle dans l’atteinte des objectifs du PND à savoir créer 500 mille emplois décents pour la jeunesse et atteindre un taux de croissance de 7,6% à l’horizon 2022 », a-t-il souligné.

M.Klassou a également salué la nouvelle dynamique  de contractualisation à laquelle les acteurs se sont inscris et a invité les acteurs du monde agro-industriel à respecter les différents engagements pris. FIN

De Kara, Peter MALOUMBA

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*