Favoriser un accès facile aux services financiers de base aux groupes vulnérables : Un projet officiellement lancé à Kpalimé

L’Évêque de Kpalimé (au milieu), lors de son intervention.

Le projet +Extension des Communautés d’Épargne et de Crédit Interne (E-CECI) +, visant à favoriser un accès facile aux services financiers de base aux groupes vulnérables de Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé), a été lance vendredi lors d’une cérémonie présidée l’Évêque de la localité Mgr Benoît Allowonou, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

Étaient également présents : Assan Koku Bertin (Préfet de Kloto), Samson Nzayisenga (directeur national du Catholic Relief Services/CRS), le secrétaire général de la préfecture de Danyi et des chefs traditionnels.

Le projet vise à favoriser un accès facile aux services financiers de base aux  groupes vulnérables notamment les femmes et les jeunes en milieu rural et en milieu urbain dans le diocèse de Kpalimé. Il sera mis en œuvre dans 14 localités réparties dans les préfectures de Kloto, d’Agou et de Danyi.

Ce projet qui a reçu l’appui financier et technique de Centre Relief Services à travers l’Organisation de la Charité pour un Développement Intégral (OCDI Caritas) Togo, vise à améliorer les conditions de vies des communautés en matière de finance inclusive et permettra un accompagnement substantiel au groupe cible (femmes et les jeunes).

Ce lancement officiel a permis de présenter de manière générale les grands axes et approches stratégiques du projet aux différents acteurs pour leur implication à sa réussite.

Les activités de la phase préparatoire du projet E-CECI ont démarré en décembre 2018 avec le recrutement et l’orientation du Staff sur la méthodologie CECI, la cartographie de la zone d’intervention du projet, la sélection de 27 agents de terrain finalistes qui ont suivi la formation initiale, le recrutement des 14 agents de terrain pour travailler dans les 14 zones de travail retenues et la  présentation du projet ainsi que des Agents de Terrain aux leaders communautaires.

Dans son intervention, l’Évêque de Kpalimé a remercié les initiateurs de ce projet, et exprimé sa gratitude à l’OCDI Caritas Togo et son partenaire CRS.

Des garants des us et coutumes et prêtres, lors de la cérémonie.

Mgr Benoit Allowonou, a prié Dieu à l’occasion qu’il aide les adhérents de CECI à toujours faire bon usage de ce projet pour arriver à subvenir aux besoins de leurs familles et assurer l’épanouissement et le développement de leurs enfants, afin de sortir de la misère et de la précarité.

Le préfet de Kloto, a de son côté, salué ce projet qui viendra soulager la situation des ménages en matière de finance. Assan Koku Bertin a souhaité que ce projet ne soit pas un poids pour la population comme le sont les mutuelles de micros finances.

Le préfet s’est engagé à aider ce projet dans sa mise en œuvre : « Tout ce que nous pouvons faire pour que ce projet connaisse une bonne réussite, nous ne cesserons pas de le faire. Notre devoir, c’est d’aider la population à s’épanouir, à créer des activités génératrices de revenus ».

Samson Nzayisenga (directeur national du CRS) a pour sa part, fait d’abord la genèse de sa structure, avant de souhaiter un bon succès à ce projet, qui va contribuer à la réduction de la pauvreté dans des ménages des 14 zones identifiés. FIN

De Kpalimé, Bolassi ATCHINAKLE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*