Elevage: Les travaux de construction d’un Institut de Formation pour l’Agro-Développement, lancés à Barkoissi par Faure Gnassingbé (REPORTAGE)

Faure Gnassingbé, posant la première pierre.

Le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé a lancé ce lundi à Barkoissi (localité située à environ 572 km au nord de Lomé), les travaux de construction d’un deuxième Institut de Formation pour l’Agro-Développement dédié à l’élevage, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News dans la région.

L’IFAD de Barkoissi est un complexe moderne composé d’un campus numérisé et d’une ferme agro-pédagogique qui aura pour vocation de dispenser aux jeunes une formation adéquate en élevage. Il leur permettra d’acquérir des outils et techniques nécessaires à la transformation des produits d’élevage. Cet Institut qui ouvrira ses portes à la rentrée 2019-2020, formera les jeunes aux métiers de l’élevage de bovins laitiers, de petits ruminants de volailles et de porcins.

Il permettra également d’accompagner la mise en place d’une filière laitière au Togo ainsi que le développement de fermes agro-pastorales, d’unités de transformations et de commercialisation de produits laitiers et de viande.

Il va offrir aussi une formation diplômante et des stages de perfectionnement à ses pensionnaires.

Coût total du projet : 65 milliards de F.CFA. Cet Institut qui sera construit sur une superficie de 320 hectares, disposera d’infrastructures modernes notamment une ferme agro-pédagogique et un campus numérique.

La ferme agro-pastorale est constituée de : 7 étables pour l’élevage des vaches laitières, 3 bergeries et de 3 chèvreries et porcheries, ainsi que des abris pour pintades. Le campus numérisé composé d’un bloc administratif et pédagogique, d’un internat, d’un restaurant et des aires de jeux.

« La création de l’IFAD-Elevage de Barkoissi est une des mesures fortes prises par le chef de l’Etat pour insuffler un nouveau dynamisme à l’élevage au Togo », a souligné Komi Paalamwé Tchakpélé (ministre togolais des Enseignements primaire secondaire et de la Formation professionnelle).

Dr. Bédibété Bonfoh (Directeur général de l’Institut Togolais pour la Recherche Agronomique et membre du comité de pilotage) a pour sa part, signifié que l’IFAD Barkoissi permettra d’améliorer la production laitière et carnée du Togo et de limiter ainsi sa dépendance dans ce domaine.

Déjà en décembre dernier, le président Faure Gnassingbé a procédé à la pose de la première pierre de l’Institut de formation pour l’agro-développement (IFAD) à Elavagnon (Est-Mono). FIN

De Barkoissi, Djibril KEROL

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*