Début des JPO: La mer se fait davantage connaître du monde estudiantin et de la recherche

Les Journées Portes Ouvertes (JPO) sur les métiers de la mer au Togo, ont démarré ce mardi à l’Université de Lomé, après une cérémonie présidée par Koffi Akpagana (ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche), a constaté une journaliste de Savoir News.

Prévues du 16 au 18 avril, ces JPO sur les métiers de la mer s’inscrivent dans la logique du Plan national de développement (PND) qui ambitionne de faire du Togo, un hub logistique en préparant les jeunes à s’intéresser aux métiers de la mer.

Pour aider les jeunes et leurs parents, à s’informer et s’orienter sur lesdits métiers, le ministère des Infrastructures et des Transports, en collaboration, avec le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, entend à travers ces JPO lever le voile sur les énormes opportunités qu’offre la mer.

Thème retenu : « Les métiers de la mer, quelles opportunités pour la jeunesse togolaise ». Il s’agit aussi durant ces trois jours de répondre à travers cet évènement, au plus près à la demande de chaque visiteur surtout du monde estudiantin désirant s’orienter dans les métiers de la mer mais également d’offrir un panorama des débouchés potentiels de ce secteur très diversifié : pêche, aquaculture, navigation, économie maritime, marine nationale, océanographie, protection du littoral, transformation des produits de la mer, ingénierie marine, construction navale, recherches scientifiques.

« Les journées portes ouvertes dont je tiens à saluer la pertinence, témoignent à suffisance la volonté des plus hautes autorités de notre pays à faire de la formation, la pierre angulaire des actions de développement de la nation togolaise. L’institut des métiers de la mer est une belle illustration de la dynamique actuelle de notre sous-secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche, à savoir la professionnalisation des formations académiques, l’optimisation formation-emploi, surtout par la valorisation des secteurs porteurs », a indiqué le ministre.

Vue partielle de l’assistance.

« Les journées portes ouvertes qui commencent ce jour, marquent un nouveau départ dans la vie de notre jeune institut. Au regard des coups de projecteurs sur ces actions, il gagnerait à se positionner comme un acteur stratégique privilégié dans la mise en œuvre du Plan National de Développement », a-t-il ajouté.

Ces JPO sur les métiers de la mer ciblent donc les industriels, les professionnels de l’éducation et de la formation liés aux métiers de l’industrie et de l’artisanat, les collégiens, lycéens, étudiants, les jeunes diplômés, les parents et les artisans.

« Il y a beaucoup d’opportunités d’emplois derrière les métiers de la mer et ces JPO sont aussi destinées aux jeunes apprenants, afin qu’ils se tournent également vers le secteur maritime et quitter un peu les secteurs classiques. Il y a au moins 10.000 métiers liés à la mer aujourd’hui », a expliqué pour sa part Hubert Bakaï (directeur des affaires maritime).

Un panel de discussions entre opérateurs des transports maritimes, jeunes techniciens, étudiants et entrepreneurs est prévu en vue des échanges sur leurs centres d’intérêts respectifs durant les conférences-débats prévues dans le cadre de ces JPO.

Visite des stands.

Les échanges porteront sur : les métiers de la mer et les opportunités de formation au Togo et dans la sous-région, les missions des affaires maritimes dans l’application du code ISPS dans les installations portuaires du Togo, les pratiques de pêche maritimes et les opportunités d’emplois, la contribution des riverains de la côte au développement du tourisme balnéaire et la recherche scientifique dans le domaine maritime.

« Nous espérons pour ces JPO, un engouement qui serait une évaluation de notre projet. Elle sera manifestée par les visites, les échanges de contact, un cadre B to B entre employeurs et chercheurs d’emploi », a poursuivi M. Bakaï.D’autres activités sont aussi au menu de ces JPO : expositions, visite de stand, , partage d’expériences. La dernière journée sera consacrée à la visite du littoral et des installations portuaires ainsi que de la côte togolaise pour voir les points critiques de la côte, afin de susciter des sujets de recherche et des propositions de solutions. FIN

Chrystelle MENSAH

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*