Criminalistique: Des cadres de la gendarmerie et de la police formés par des gendarmes français

Des cadres de la gendarmerie et de la police, en pleine formation.

Une quinzaine d’officiers-élèves du cours d’application des officiers de la gendarmerie, ainsi que de cinq officiers de police nationale togolaise ont bouclé ce vendredi, cinq jours de formation à la criminalistique, a appris l’Agence Savoir News auprès de l’ambassade de France.

La criminalistique est l’ensemble des techniques mises en œuvre par la justice, la police et la gendarmerie pour établir la preuve d’un délit ou d’un crime et d’en identifier son auteur.

Cette formation a été assurée par deux sous-officiers du détachement de la gendarmerie prévôtale du Sénégal.

Ces cadres de la gendarmerie et de la police ont reçu une formation « technicien d’identification criminelle de proximité » (TICP).

Photo de famille.

Fondée sur des mises en situation concrètes à l’aide de scènes d’infraction simulées, cette formation a permis de sensibiliser les futurs décideurs de la gendarmerie et cadres de la police au caractère déterminant des constatations matérielles pour la résolution des enquêtes.

Précisons que la criminalistique s’intègre à la criminologie, elle constitue une science jumelle bien distincte, complémentaire à l’étude doctrinale et appliquée au phénomène appelé crime pris dans le sens large du terme, c’est-à-dire toute  agression dirigée contre les valeurs morales ou sociales  légalement définies ou pénalement protégées.

La criminalistique est composée d’un ensemble de disciplines et de techniques ayant pour objet la détermination par les services de police judiciaire et les instituts de médecine légale des circonstances exactes de commission d’une infraction, de l’identification et de la personnalité de son auteur. FIN

Edem Etonam EKUE/ / Presse et Communication de l’Ambassade de France

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*