Coronavirus au Togo: 20 cas, le SYNPHOT offre de masques et de gants au CHU Sylvanus Olympio

Remise du don

Le Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT) a fait don lundi, de masques et de gants au CHU Sylvanus Olympio, afin d’accompagner le plus grand centre de santé du pays pendant cette période où sévit le nouveau coronavirus, a constaté l’Agence Savoir News.

Cette action a été menée grâce au soutien de l’international togolais Kodjo Fo-doh Laba, joueur évoluant à Al-Ain Club, a déclaré Dr. Gilbert Tsolenyanu (secrétaire général du SYNPHOT).

Selon ce dernier, ce geste s’inscrit dans le cadre d’un projet initié par le Syndicat en vue de récolter des dons en nature et en espèces pour protéger notamment le personnel soignant contre ce fléau.

« Cette action va s’étendre à tous les centres (…). Une campagne de sensibilisation a débuté ce mardi sur les réseaux sociaux », a souligné Dr. Tsolenyanu.

« Ainsi, avec la collecte des fonds, nous pouvons acheter des équipements de protection du personnel soignant et administratif des hôpitaux: masques FFP2, autres masques appropriés, gants, blouse, surblouse, combinaisons, surchaussures, solutions hydroalcoliques, dispositifs modernes et locaux de lavage des mains, thermomètre infrarouge ou thermo flash, les lunettes appropriées à la protection des yeux… », a-t-il précisé.

Le SYNPHOT a également prévu des campagnes de sensibilisation de la population surtout des autres villes et villages du pays où l’information et les mesures barrières ne sont pas suffisamment diffusées, a ajouté Dr. Tsolenyanu.

Le Togo a déjà enregistré 20 cas, selon le dernier bilan officiel publié ce mardi à 8H25 GMT. Le chef de l’État togolais Faure Gnassingbé a appelé lundi à la « responsabilité individuelle et collective ».

En rappel, le gouvernement togolais a pris vendredi soir, neuf autres mesures solides visant à barrer la route au nouveau Covid-19.

Parmi ces mesures la fermeture de toutes les frontières terrestres, des églises et des mosquées et de tous les établissements scolaires et universitaires. La fréquentation par toute personne de la plage tout le long du littoral est interdite. Les funérailles et les enterrements sont limités à 15 personnes. Les activités culturelles et sportives de masse sont suspendues. FIN

Junior AUREL

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*