Coronavirus: Taama invite le gouvernement à « communiquer davantage »

Gerry Taama, président du NET

Gerry Taama (président du Nouvel Engagement Togolais/NET) a invité le gouvernement à « communiquer davantage », face au nouveau coronavirus (Covid-19) qui fait ravage dans le monde.

« Les dernières mesures prises par le gouvernement étaient sans doute importante pour une bonne partie, mais il ne suffit plus de venir lire un communiqué à la télévision et s’éclipser. Le ministre de la communication devrait plutôt faire une conférence de presse, pour expliciter ces mesures. Actuellement, il devrait avoir une cellule de crise qui vient chaque soir faire le point et répondre à un certain nombre de questions que relaieraient des journalistes sérieux », souligne-t-il.

« J’ai dit que le chef de l’État devrait s’adresser à la nation. On m’a dit qu’il n’était pas obligé, mais la communication et la coordination du gouvernement doivent être proactives ».

Par exemple, poursuit le président du NET, « l’idée de boucler certaines villes a été mise en place trop rapidement. Du coup, des milliers de personnes se retrouvent piégées aux points de contrôle. Autant de risques de contamination, sans compter que beaucoup de nos compatriotes veulent retrouver leurs familles et se mettre en confinement. La seconde conséquence est que les gens prennent des rocades pour contourner ces points et il deviendra impossible de faire un suivi si l’une de ces personnes est positive au virus ».

Pour M.Taama, le gouvernement doit faire une conférence de presse, en direct à la télé : « Et que la TVT nous publie aussi ses podcasts. C’est un minimum ».

Précisons que le Togo a déjà enregistré 16 cas confirmés : aucun décès. en rappel, le gouvernement togolais a pris vendredi soir, neuf autres mesures solides visant à barrer la route au nouveau Covid-19.

Parmi ces mesures la fermeture de toutes les frontières terrestres, des églises et des mosquées et de tous les établissements scolaires et universitaires.

La fréquentation par toute personne de la plage tout le long du littoral est interdite. Les funérailles et les enterrements sont limités à 15 personnes. Les activités culturelles et sportives de masse sont suspendues. Tous les vendeurs dans les marchés doivent désormais porter des masques de protection. FIN

 

Junior AUREL

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*