Coronavirus : Le SYNATERTO et la Brasserie BB LOME appellent au respect des mesures d’urgence du gouvernement

Le Syndicat National des Tenanciers des Bars et Restaurants du Togo (SYNATERTO) et la Brasserie BB LOME ont appelé ce samedi au respect scrupuleux des mesures d’urgence prises par le gouvernement, face au nouveau coronavirus (Covid-19) qui fait de ravage dans le monde.

Ainsi s’alignant sur les dernières mesures des autorités togolaises, le Syndicat et la Brasserie BB LOME tiennent à la fermeture de toutes les discothèques sur toute l’étendue du territoire.

Les bars ne doivent pas regrouper plus de100 clients, et dans ces bars, il faut observer un écart d’au moins deux mètres entre les tables.

Ils appellent à l’observation des règles d’hygiène personnelle préconisées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et encouragent le port des cache-nez et des gants pour le personnel des bars, ainsi que la mise en place du lavage systématique des mains des consommateurs.

Le SYNATERTO et la Brasserie BB LOME insistent sur la suspension de l’utilisation de verres dans les bars et favoriser l’utilisation des pailles. Les responsables des bars doivent initier le consommateur à débarrasser les bouteilles vides. Par ailleurs, le gel hydroalcoolique doit être mis à la disposition des consommateurs.

Précisons que le Togo a déjà enregistré 16 cas confirmés au nouveau coronavirus (Covid-19), selon les chiffres publiés ce samedi par le site officiel conçu par le gouvernement pour informer les populations et les sensibiliser.

Face à l’ampleur de la situation, le gouvernement a pris vendredi soir, neuf autres mesures solides visant à barrer la route au nouveau Covid-19.

Parmi ces mesures la fermeture de toutes les frontières terrestres, des églises et des mosquées et de tous les établissements scolaires et universitaires.

La fréquentation par toute personne de la plage tout le long du littoral est interdite. Les funérailles et les enterrements sont limités à 15 personnes. Les activités culturelles et sportives de masse sont suspendues.

Tous les vendeurs dans les marchés doivent désormais porter des masques de protection. FIN

Junior AUREL

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*