Coronavirus : Le gouvernement togolais sort « l’artillerie lourde » (PAPIER D’ANGLE)

Fermeture de toutes les frontières terrestres, des églises et des mosquées, de tous les établissements scolaires… : les autorités togolaises sortent « l’artillerie lourde » pour contrer le nouveau coronavirus qui fait ravage dans le monde entier. Environ 11.401 morts recensés dans le monde, selon les chiffres publiés par l’AFP.

Plus de 271.660 cas d’infection ont été détectés dans 164 pays et territoires depuis le début de l’épidémie. Le Togo a déjà enregistré 12 cas confirmés, aucun décès.

Pour freiner l’élan de propagation du virus, le gouvernement togolais a multiplié ces derniers les mesures. Les autorités sont allés loin plus que plusieurs pays de la sous-région, en matière de mesures préventives.

Frontières terrestres, écoles et universités fermées…

« Toutes les frontières terrestres de notre pays seront fermées aux passagers à compter de ce vendredi soir. Mais la circulation des marchandises est autorisée. Certaines villes du pays notamment Lomé, Tsévié, Kpalimé et Sokodé seront bouclées à partir de ce samedi 21 mars à 06 heures, avec les contrôles stricts aux entrées à hauteur de Tsévié sur la route nationale N°1,  du péage d’Aného sur la route nationale N°2 et d’Amoussou-Copé sur la route nationale N°5 », souligne un communiqué du gouvernement publié vendredi soir.

Les autorités ont annoncé également la fermeture immédiate de tous les établissements scolaires publics, privés et confessionnels, primaires, secondaires et universitaires, des lieux de culte, des églises et des mosquées.

La fréquentation par toute personne de la plage tout le long du littoral est interdite. Les funérailles et les enterrements  limités à 15 personnes. Les activités culturelles et sportives de masse sont suspendues. Tous les vendeurs dans les marchés doivent désormais porter des masques de protection.

Le gouvernement invite  » la population à plus de précaution dans les lieux publics et lors des activités d’ordre social notamment le respect des mesures d’hygiène préconisées et à limiter les déplacements non indispensables » et recommande « aux vendeurs dans les marchés de porter des masques de protection ».

Suspension toutes les liaisons aériennes, en provenance des pays à haut risque

Lundi dernier, les autorités togolaises avaient déjà pris huit mesures drastiques, afin de mettre le pays à l’abri de la propagation de la pandémie.

Parmi ces mesures, la suspension pour deux semaines, à partir de ce vendredi, de toutes les liaisons aériennes, en provenance des pays à haut risque: Italie, France, Espagne et l’Allemagne.

Autres mesures prises par le gouvernement : l’annulation de tous les événements internationaux prévus au Togo, pendant trois semaines la suspension des missions officielles   non essentielles vers les pays à haut risque et l’interdiction de tout rassemblement de plus de 100 personnes sur toute l’étendue du territoire national.

Un numéro vert « 111 » est disponible 24H/24 est disponible pour coordonner toutes les informations liées au coronavirus.

« J’approuve les dernières mesures prises par le gouvernement, notamment la fermeture des écoles, universités et des frontières. Mais, il a fallu les critiques des populations sur certaines radios privées », a confié Afia, étudiante à l’Université de Lomé.

Pour Kossigan, responsable dans une alimentation générale, « les autorités doivent encore oser plus en décrétant le confinement général comme dans certains les grands pays, car l’heure est grave ».

« Nous sommes en face d’une pandémie et nous n’avons pas les moyens. Il faut donc utiliser les mesures très fortes de prévention », a-t-il ajouté.

Rappelons que le Coronavirus est une pneumonie virale apparue en décembre sur le marché de Wuhan dans la province du Hubei, au centre de la Chine.  Cette maladie, de la famille des coronavirus, se manifeste par les symptômes de la grippe pouvant entraîner à des syndromes respiratoires sévères. FIN

Abbée DJAGLO/Rédaction

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*