Coronavirus : Établissements scolaires et universités fermés au Togo (officiel)

Les établissements scolaires et universitaires, ainsi que les centres de formation (publics, privés, laïcs et confessionnels) sont fermés à compter de ce vendredi à 17H30 sur l’ensemble du pays, ont annoncé les ministres des enseignements primaire et secondaire et technique, ainsi celui de l’enseignement supérieur.

Ils exhortent « chacun des acteurs du système éducatif au respect scrupuleux des mesures d’hygiène recommandées par les autorités compétentes en la matière, afin d’éviter la propagation du virus ».

Les deux ministres invitent les parents d’élèves « à veiller au maintien de leurs enfants à la maison pendant cette période ».

Précisons que le gouvernement a pris lundi soir, huit mesures drastiques pour mettre le Togo à l’abri de la propagation de la pandémie de coronavirus qui secoue le monde.

Parmi ces mesures, la suspension pour deux semaines, à partir de vendredi 20 mars, de toutes les liaisons aériennes, en provenance des pays à haut risque: Italie, France, Espagne et l’Allemagne.

Autres mesures prises par le gouvernement : l’annulation de tous les événements internationaux prévus au Togo, pendant trois semaines (à compter du 16 mars), la suspension des missions officielles non essentielles vers les pays à haut risque (à compter du 16 mars) et l’interdiction de tout rassemblement de plus de 100 personnes sur toute l’étendue du territoire national pour un mois (à compter du jeudi 19 mars 2020 à minuit).

Un numéro vert « 111 » est disponible 24H/24 est disponible pour coordonner toutes les informations liées au coronavirus.

Par ailleurs, les Évêques et les hauts dignitaires musulmans du Togo ont annoncé jeudi soir, de fortes mesures face au nouveau coronavirus qui fait de ravage dans le monde ces derniers temps.

Dans un communiqué, les Évêques ont annoncé la suspension des messes catholiques dominicales à partir du 21 mars, jusqu’à nouvel ordre.

« Cette suspension des célébrations eucharistiques s’impose après les mesures prises par le gouvernement notamment, celle interdisant tout rassemblement de plus de 100 personnes », soulignent ces Évêques.

Ils invitent « tout le clergé et tous les fidèles à observer toutes les dispositions concernant les différentes célébrations ».

De leur côté, les hauts dignitaires musulmans ont suspendu les grandes prières de vendredi dans les mosquées.

« Les rassemblements de mariage, de décès et baptêmes doivent être limités au cadre familial », souligne un communiqué de l’Union musulmane du Togo.

Ces dignitaires musulmans invitent leurs fidèles au respect scrupuleux des meures prises par le gouvernement. FIN

Junior AUREL

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*