Coopération militaire: Les USA offrent une « vedette rapide » à la marine togolaise

La nouvelle vedette de retour d'une sortie en mer avec quelques invités.

Les Etats-Unis d’Amérique ont offert jeudi, une « vedette rapide » à la marine togolaise, geste qui s’inscrit dans le cadre du programme de coopération militaire entre les USA et le Togo, a appris ce vendredi l’Agence Savoir News de source officielle.

Cette action des Etats-Unis, vise à assister les forces navales togolaises dans leur mission de protection et de dissuasion le long de la côte. Il s’agit d’une vedette rapide de classe Defender, encore appelée Respond Boat. C’est la 4e du genre offerte au Togo et il s’agit d’un don du programme Counternarcotics and Law Enforcement du Département d’Etat.

Le CEMG des FAT signant le document de réception avec l’ambassadeur Gilmour.

L’embarcation rapide a été remise à la Base Navale de Lomé en présence du Chef d’état-major général des Forces Armées Togolaises (FAT), du Chef d’état-major de la Marine Nationale Togolaise, du commandant de la Base Navale de Lomé, du Préfet Maritime, et de l’Ambassadeur des Etats-Unis David Gilmour.

Ce dernier a salué l’arrivée de cette vedette et affirmé que la Marine Nationale en fera bon usage dans sa lutte quotidienne contre les criminels de tout genre qui fréquentent la côte ouest africaine.

Précisons que le Defender est un type de vedette standard lancée par la Garde côtière des États-Unis (U.S. Coast Guard) en 2002.

Vue partielle des invités.

Ces vedettes servent une variété de missions, y compris la recherche et le sauvetage, la sécurité des ports et des fonctions d’application de la loi, et remplacent tout une gamme de petites vedettes obsolètes.

Mesurant 13m et propulsée par trois moteurs hors-bord de 250 chevaux chacun, la vedette Defender sont capables d’atteindre des vitesses supérieures à 60 noeuds (100 km/h) avec une portée de 15 miles nautiques (25km).

Le bateau nécessite un équipage minimal de deux personnes, mais a une capacité de charge pour 10. Il peut être facilement embarqué à bord d’un avion Hercule C-130 ou d’un camion.

Une équipe d’instructeurs est à Lomé depuis le 10 octobre et forme les marins togolais aux notions de manœuvre et d’entretien des embarcations. FIN

Edem Etonam EKUE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*