Campagne chirurgicale au CHP de Kpalimé: Une trentaine de patients opérés jusqu’à fin janvier

Intervention chirurgicale pour une patiente.

Une trentaine de malades vulnérables atteints de pathologies opérables identifiés lors des consultations précédentes dans le centre de santé de Kuma-Dunon ainsi que certains venus de certaines localités du pays, bénéficient depuis le 27 décembre et ce jusqu’à fin janvier, d’une campagne d’opérations chirurgicales au Centre Hospitalier Préfectorale (CHP-Kpalimé/ Environ 120 km au nord de Lomé), a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

Initiée par l’ONG Fondation Avenir Meilleur au Togo (FAM-Togo), cette campagne d’opération chirurgicale en faveur de ces personnes démunies, vise à traiter et soulager ces personnes vulnérables des pathologies dont elles souffrent depuis des années.

Ces patients souffrent essentiellement des pathologies suivantes: lipomes, tumeurs mandibulaires, fibromes, kystes, hernies inguinales et des nodules de sein.

Cette campagne, qui devient une tradition, est une occasion une fois encore pour l’ONG FAM-Togo, d’apporter sa contribution à la bonne santé des populations démunies des milieux ruraux en cette fin d’année et en ce début de la nouvelle année. Il s’agit aussi d’être aux côtés du gouvernement dans la mise en œuvre du programme de santé pour tous.

Agbéssimé Komi Félix (coordonnateur de FAM-Togo) estime que chaque année, le besoin devient assez préoccupant, précisant qu’à chaque opération le nombre s’accroît d’année en année.

Il a souligné qu’en voyant le flux des personnes et patients devant son bureau pour solliciter un appui sanitaire, cela veut dire qu’il y beaucoup à faire.

Aussi, a-t-il sollicité les bonnes volontés à les accompagner. Il a aussi invité d’autres ONG qui interviennent dans le domaine de la santé à s’occuper de ces cas, pour qu’ensemble, ils puissent essayer de venir à bout de ces pathologies dans ces milieux ruraux à travers le pays.

Il a estimé qu’en dehors de cette campagne d’opération chirurgicale, 620 patients ont été opérés, grâce à l’appui de l’ONG FAM-Togo.

Dr. Atchéki Jules (médecin chirurgien-conseil de l’ONG FAM-Togo) a exprimé sa reconnaissance aux responsables de l’ONG pour leurs actions en faveur des plus démunis.

Il a indiqué que les pathologies rencontrées sur le terrain, sont des affections très fréquentes, qui nécessitent des interventions régulières afin de soulager ces malades : «Le malade une fois opérés, n’aura plus aucune complication et peut vaquer à ses différentes activités».

Le docteur médecin-conseil de l’ONG a invité les malades ou personnes souffrant de ces pathologies à se faire consulter, afin d’anticiper sur les consultations. Il a souligné que les complications par exemple d’une hernie inguinale est l’étranglement de la hernie.

Rappelons que l’ONG FAM-Togo a été créée en février 2005. Elle s’est assignée pour mission de voler au secours des populations démunies et isolées. Elle intervient dans l’éducation à travers des dons de fournitures scolaires et le paiement des frais de scolarité aux élèves et étudiants à chaque rentrée scolaire, ainsi que dans la construction de bâtiments scolaires et des centres de santé. L’ONG FAM-Togo finance aussi des activités agropastorales dans la région. FIN

De Kpalimé, Bolassi ATCHINAKLE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*