Amélioration du climat des affaires: 9.895 nouvelles entreprises créées les huit premiers mois au Togo

Mme Johnson Sandra, coordinatrice de la Cellule Climat des Affaires à la présidence de la République

9.895 nouvelles entreprises ont été créées les huit premiers mois de l’année (janvier à août 2019) au Togo, contre 9.205 en 2018 de la même période (soit une hausse de 7%), situation montrant l’amélioration de l’environnement des affaires ces dernières années dans le pays.

Le climat des affaires ainsi amélioré, doublé de la stabilité politique et d’une croissance économique positive chaque année, a entraîné la création de milliers d’entreprises.

Sur 10.545 entreprises créées en 2018, 74,29 % émanent des hommes (soit 7.844) et 25,61% proviennent des femmes (soit 2 701).

Durant la même année, les statistiques ont montré que 81,79% des entreprises sont créées par les nationaux soit 8 625 et 18,21% créées par les étrangers soit 1920.

Précisons que la stratégie de croissance économique que le Togo s’est imposée depuis une décennie, passe par entre autres voies, l’amélioration de l’environnement des affaires dans le pays. C’est ainsi que les formalités de création des entreprises ont été considérablement allégées en tout point de vue, permettant par exemple, la création d’entreprise aujourd’hui en 4 heures, contre 85 jours en 2012.

Le coût de création d’entreprise a été drastiquement réduit, passant de 272.250 FCFA en 2012 à 28.250 FCFA en 2019, soit une réduction de 89%.

Par ailleurs, il est désormais possible de créer une entreprise en ligne avec possibilité de payer via les cartes bancaires (Ecobank, Orabank) et mobile money (Togocom).

« Le succès au bout de l’effort »

Ces performances ont permis au Togo d’enregistrer un bond qualitatif, dans le récent rapport « Doing Business 2019 » publié par le Groupe de la Banque mondiale.

Le Togo a gagné 19 places, par rapport au rapport/2018, passant de la 156ème place en 2018 à la 137ème place, sur les 190 économies étudiées. Et c’est la plus grande progression enregistrée en Afrique cette année. Dans le rapport/2018, le Togo avait perdu deux places par rapport au rapport de 2017.

Selon Doing Business 2019, le Togo s’est révélé au monde comme un pays prospère pour les affaires par les réformes structurelles. Tout en devenant le 6ème Top Performer au monde, Lomé s’impose comme le 1er réformateur dans l’UEMOA et 2ème Top Performer en Afrique après le Rwanda. En terme de classement, il occupe désormais la deuxième place dans l’UEMOA derrière la Côte d’Ivoire classée 122ème et le Togo 137eme.

« Le succès est toujours au bout de l’effort », avait laissé entendre le premier ministre Komi Selom Klassou, lors du lancement — fin octobre 2018 à Lomé — du rapport « Doing Business 2019 ».

« La vision du chef de l’État que nous portons au niveau du gouvernement pour créer les conditions d’une attractivité et une compétitivité pour notre pays, montre que nous sommes sur la bonne trajectoire et que nous devons aller de l’avant », avait-il souligné.

Notons que le prochain rapport Doing Business de la Banque mondiale sera publié le 24 octobre prochain. FIN

Edem Etonam EKUE