Aimes/Afrique : Fin de la mission dans le maritime, 482 patients opérés avec « succès » en cinq jours

Arrivés dans la région maritime le 25 juin, les médecins de l’Ong internationale Aimes-Afrique ont plié leurs valises le week-end, après une mission médico-chirurgicale humanitaire gratuite réussie: 6.555 malades soignés et 482 patients opérés avec « succès ».

Ces médecins bénévoles ont parcouru 10 cantons dans 3 préfectures (Avé-Vo-Yoto). Les 6.555 malades ont été soignés dans 6 spécialités : ophtalmologie-stomatologie, gynécologie, pédiatrie, chirurgie, biologie médicale et la médecine générale.

Au total 482 interventions chirurgicales réalisées (sur une prévision de 533 patients recensés) avec succès au Centre hospitalier Régional (CHR) de Tsevié, soit 90% de réalisation avec une moyenne de 95 opérations chirurgicales par jour.

Par ailleurs, quelque 21 médecins traditionnels ont été formés sur les pathologies chirurgicales pour améliorer la collaboration entre la médecine conventionnelle et la médecine traditionnelle et 20 agents de santé également mieux outillés sur la prise en charge des plaies opératoires.

L’Ong Aimes-Afrique a également offert au CHR Tsévié, un cabinet dentaire complet, afin de renforcer le plateau technique du service de stomatologie de ce centre de santé.

Cette mission a été réalisée grâce à l’appui financier de l’Etat de Bavière (Allemagne) et la collaboration ministère de la santé, de l’Ong Aktion Pit Togohilfe et la direction et le personnel médical local du CHR Tsévié.

« La particularité de cette campagne, c’est ce que nous avons associé les médecins traditionnels, recensés dans les 15 cantons, très proches de la communauté. Nous avons remarqué qu’il y a beaucoup de pathologies que ces tradi-thérapeutes ne peuvent pas soigner, mais malheureusement, ils gardent les patients. Ils étaient venus au CHR pour suivre les interventions, après avoir été formés. Ils ont même bénéficié de quelques notions du code de la santé, qui organise l’exercice et la pratique de la médecine traditionnelle au Togo », a expliqué Docteur Michel Kodom (Président-fondateur de l’Ong Aimes-Afrique).

Rappelons que l’Ong internationale Aimes-Afrique est spécialisée dans les activités médico-chirurgicales humanitaires.

Composée de médecins bénévoles, de spécialistes et chirurgiens, cette Ong apporte des services hospitaliers gratuits aux populations démunies des villages les plus reculés à travers l’Afrique. FIN

Edem Etonam EKUE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*