Aimes-Afrique boucle une mission à Kara : 278 patients opérés en trois jours

Les participants à la formation.

Les médecins de l’Ong Aimes-Afrique ont bouclé à Kara (environ 420 km au nord de Lomé), une mission médico-chirurgicale au cours de laquelle 278 patients ont été opérés avec succès en trois jours, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

Cette Ong avait prévu opérer 250 patients. Les patients ont été recensés dans les 15 cantons de la préfecture de la Kozah. La mission s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Ville santé Togo », piloté par Aimes-Afrique et qui couvre les cinq régions du pays.

Cette mission médico-chirurgicale a été également marquée par une formation des acteurs de la santé (praticiens de la médecine traditionnelle) venus des 15 cantons, les responsables de la formation sanitaire, ainsi que les chefs cantons.

La formation s’est articulée autour de trois points dont la mission médico-chirurgicale et l’importance de la collaboration avec les praticiens de la médecine traditionnelle.

« Les médecins traditionnels dépassent largement les agents de santé dans les villages en termes de prestation. Donc, il faut vraiment les outiller à ce que la collaboration avec les responsables des formations sanitaires soit effective. Car, près de 40% des pratiques médicales sont menées par ces derniers », a expliqué Dr. Michel Kodom (président-fondateur de l’Ong Aimes-Afrique).

Le code de santé et les différents articles qui définissent l’exercice de la pratique médicale ont été parcourus lors de cette formation, qui s’est achevée par le lancement de la stratégie de mutuel de santé pour soutenir les actions de l’Ong sur le terrain.

A la fin de la rencontre, les chefs de cantons ont exprimé leur satisfecit par rapport aux communications. Précisons que cette formation s’est déroulée en présence du préfet de la Kozah.

En rappel, l’Ong internationale Aimes-Afrique est spécialisée dans les activités médico-chirurgicales humanitaires.

Composée de médecins bénévoles, de spécialistes et chirurgiens, cette Ong apporte des services hospitaliers gratuits aux populations démunies des villages les plus reculés à travers l’Afrique. FIN

De Kara, Peter MALOUMBA

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*