AG/Plateforme des OSC de Kloto : Nayao Komlan Koffi, porté à la tête du nouveau bureau

Photo de famille

Nayao Komlan Koffi, responsable de l’ONG Association Togolaise d’Etude de Recherche et d’Appui au Développement Humain Durable (ASTERADHD), a été élu à la tête du bureau du Conseil d’Administration de la Plateforme des Organisations de la Société Civile de Kloto (PF. OSC-K), composé de neuf membres pour un mandat de trois ans, au terme d’une assemblée générale ordinaire jeudi à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé).

Outre l’élection du nouveau bureau, l’assemblée générale a également été marquée par la présentation des différents rapports.

Selon le rapport financier, la grande partie de l’apport de la plateforme a été la valorisation de ses ressources humaines et matérielles sur les projets.

Le plan Opérationnel gestion 2019 de la plateforme s’articule autour de plusieurs activités notamment entre autres, la construction d’un hangar pour les réunions des membres, l’acquisition de chaises, de 2 climatiseurs et d’un PC, l’élaboration d’un manuel de procédure administrative financière et comptable, la formation du personnel, le renforcement du membership et partenarial, la mise en place d’un dispositif de collecte et de traitement des données sur le flux touristique, la collecte de traitement et de diffusion des données touristiques, l’organisation de rencontres B2B avec les investisseurs, la présentation du Plan de Développement du Tourisme aux partenaires techniques et financiers, des voyages d’échange sur la gestion du tourisme dans d’autres collectivités locales hors du Togo.

Le préfet de Kloto Assan Koku Bertin a salué la tenue de cette assemblée générale ordinaire, qui respecte l’un des principes fondamentaux de la bonne gouvernance à savoir la redevabilité et la reddition des comptes.

Cette rencontre dit-il, est une occasion pour la plateforme de faire une rétrospection pour se remettre en cause, afin d’un nouveau départ.

Le préfet a salué l’important rôle que cette plateforme a joué en matière de développement et leur a demandé de continuer dans cette dynamique.

Il a remercié la GIZ qui a aidé à mettre en place cette plateforme et à son organisation et souhaité que leurs actions soient capitalisées par la commune te la préfecture, qui doivent veiller à la reddition des compte de cette structure.

Pour le directeur exécutif de la plateforme Attisso Kokouvi Mawuégnigan, un travail doit se faire pour plus de mobilisation des ressources en 2019 et que les membres fassent davantage d’effort pour impliquer la plateforme dans les suivi-évaluations de leurs projets en termes de prestations.

Konou Siméon (membre fondateur de la plateforme) a remercié toutes les organisations de la société civile, qui se sont données pour le bon déroulement de cette rencontre.

Il a invité les uns et les autres à soutenir le nouveau bureau élu en participant aux réunions et en apportant des idées constructives pour la mise en œuvre u plan d’action et pour la consolidation de ce plan.

Le nouveau président s’est dit comblé et inquiet, car la tâche qui l’attend est énorme.

« Nous n’allons pas faire ce travail seul, nous avons besoin de vous pour nous aider à vous aider », a souligné M. Nayao, invitant chaque membre à se sentir concerné par les problèmes de la plateforme en jouant sa partition. FIN

De Kpalimé, Bolassi ATCHINAKLE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*