Accidents/route : 354 morts en 7 mois, Yark prend des mesures

Le général Yark Damehame.

Les accidents de la route ont fait 354 morts et 4.483 blessés de janvier à juillet, selon le bilan dressé vendredi par le ministre de la sécurité, le général Yark Damehame.

L’année dernière, 286 personnes ont péri dans les accidents de la route entre janvier et juin. Au total 592 morts ont été enregistrés à fin 2018, un chiffre record depuis 2015, selon les statistiques.

Le général Yark a appelé à la prudence sur les routes : « La meilleure répression, c’est la prise de conscience collective qui doit se traduire par le respect du code la route ».

« Les motocyclistes ont jusqu’au 20 septembre 2019 pour passer et obtenir leur permis de conduire », a martelé le ministre.

« Les engins seront saisis lors des contrôles routiers. Et les propriétaires ne les retireront qu’après avoir présenté leur permis de conduire », a averti le général Yark Damehame.

Rappelons que le chiffre le plus inquiétant a été enregistré en 2014 : 802 morts. Ce qui a poussé le gouvernement à prendre certaines mesures dont notamment le port de casques pour les motocyclistes et l’interdiction faite aux véhicules de plus de 15 places de circuler de 18H à 5H.

Les causes de ces accidents sont liées en général au non respect du code de la route, surtout l’excès de vitesse. FIN

Edem Etonam EKUE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*