A Kara : Fin de formation pour des prestataires en planification familiale en technique de counseling

Ces prestataires, à la fin de la formation.

Des prestataires en planification familiale venus des différents districts sanitaires de la région de la Kara, ont bouclé ce weekend dans cette ville située à environ 420 km au nord de Lomé, une formation en counseling, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

Le counseling désigne un ensemble de pratiques aussi diverses que celles qui consistent à orienter, aider, informer ou traiter. En général, on retient trois aspects majeurs : on travaille dans la durée, on assiste à un changement dans l’état psychologique du client et le dispositif peut s’étendre de la relation duelle au groupe.

Cette formation a pour but de développer les compétences des prestataires de services de santé en technique de counseling, afin que ceux-ci soient en mesure d’expliquer les concepts de base de la communication et de mener un counseling en utilisant les principes fondamentaux et conduire le counseling selon le modèle REDI et surtout renseigner le client sur les différentes méthodes de planification.

Il était essentiellement question de renforcer les connaissances des participants sur les méthodes de courte durée d’action, les méthodes naturelles, la MAMA et les méthodes de barrière, les méthodes de longue durée d’action (implants et DIU) et permanentes (ligatures des trompes et vasectomie).

La formation a également permis de standardiser les compétences cliniques pour l’offre des services de DIU et implants, de faire la pratique des compétences d’offre de services et enfin d’élaborer un plan d’action.

A l’issue de cette formation, les prestataires maîtrisent parfaitement la prescription de toutes les méthodes contraceptives comme l’affirme Mme Santa Zoumayina (sage femme au CHP Guérin kouka) : « Nous avons été formée sur le counseling qui est un entretien entre un prestataire et un client en vue de lui proposer des solutions et l’amener à choisir la meilleure des solutions ».

« Désormais, j’ai toutes les compétences en counseling notamment comment recevoir, trouver des solutions et surtout comment accompagner le client ou la cliente à choisir elle-même, la solution à son problème de santé sexuelle », a-t-elle précisé.

Précisons que cette formation, s’inscrit dans le cadre du « projet de Renforcement du système de santé, santé reproductive et droits sexuels Pro santé ».

Le projet est mis en œuvre par GFA en collaboration avec les partenaires nationaux, GIZ et le projet KFW.

Ce projet vient ainsi appuyer les efforts du gouvernement pour améliorer la santé reproductive et droits sexuels (SRDS), inscrits dans le Plan stratégique intégré pour la santé de la mère, du nouveau-né, de l’enfant et de la jeunesse 2018-2022 au Togo. FIN

De Kara, Peter MALOUMBA

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*