FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Rebondissement de l’affaire M. Lal Varindani contre la société Etocotrans : Le président du MMLK devant la justice le 15 avril à Lomé

mardi 7 avril 2015 à 23:25

L’affaire de l’Indien M. Lal Varindani (Directeur général de la société Sprunkfiled, spécialisée dans la fabrication de produits pharmaceutiques) contre la société Etocotrans rebondit avec la convocation par le procureur de la République, du président du Mouvement Martin Luther King (MMLK) Pasteur Komi Edoh. Ce dernier est cité à comparaître le 15 avril prochain, a-t-il annoncé ce mardi lors d’une conférence de presse.

Celui-ci est accusé d’avoir proféré le 10 septembre 2012, des menaces contre la vie ou l’intégrité de M. Lal Varindani. Il est également reproché au pasteur des faits de nature à porter atteinte à l’honneur et à la réputation de M. Lal. "Nous estimons que cet +Indien+ n’est pas bien placé pour nous traduire en justice puisqu’il n’a pas d’intégrité. Il avait licencié 150 employés Togolais. Condamné par la justice à payer ces derniers, cela n’a pas été fait jusqu’à ce jour", a indiqué Pasteur Komi Edoh.

Rappelons que cette affaire avait éclaté en 2005, lorsqu’à la mort de M. Ayawo Akoli Poku fondateur de la société Etocotran, M. Lal s’est présenté devant la famille pour exiger une dette de 500 millions de FCFA suite à une +reconnaissance+ de dette écrite sur un papier de la main de M. Lal Varindani.

La somme réclamée serait sans aucune trace dans les banques des deux parties. L’affaire sera portée devant les tribunaux qui tranchèrent en faveur de M. Lal. Ils avaient ordonné la saisie des biens du défunt en vue du règlement de la dette. FIN

Abbée DJAGLO

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence