FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Présidentielle /Alberto Olympio : "Je serai le prochain président du Togo en 2015"

dimanche 3 août 2014 à 23:41

Alberto Olympio, président du "Parti des Togolais — l’un des derniers nés de la scène politique — a été investi samedi, candidat de cette formation politique à la présidentielle de 2015.

Reçu ce dimanche sur le plateau de la radio privée Nana Fm lors de l’émission hebdomadaire +12-13+, M.Olympio a affirmé sans ambages qu’il sortira vainqueur de ce scrutin.

"Les militants de mon parti m’ont désigné pour être candidat. Oui, je suis candidat. Je vous regarde dans les yeux et je vous dis : je serai le prochain président du Togo en 2015", a-t-il martelé.

"En 2005 et en 2010, je n’étais pas prêt. Je serai là en 2015, parce qu’il est temps. Après presqu’un demi-siècle de sacrifice, le peuple togolais a besoin de se relever. Et cela va se faire en 2015. C’est inéluctable", a-t-il appuyé.

Alberto Olympio a abordé plusieurs sujets : les réformes politiques, l’union de l’opposition, la candidature du président Faure Gnassingbé, les récents braquages à Lomé, la situation des étudiants, l’armée togolaise, le sommet Etats-Unis/Afrique qui s’ouvre lundi à Washington etc….

"Nous voulons une alternance, dans la paix et sans aucune violence. Je tends la main à tous les togolais de tous bords, quelles que soient leurs religions, leurs ethnies. Je veux travailler avec tous ceux qui ont envie de faire de bonnes choses pour ce pays, ceux qui partagent la même vision que moi", a indiqué M.Olympio, neveu de Gilchrist Olympio, président de l’Union des Forces de Changement (UFC).

Le président du Parti des Travailleurs, se dit "fier" de porter le nom +Olympio+, quelles que soient les critiques.

"Il est indéniable que le nom Olympio est chargé d’histoire au Togo. Je suis Olympio et je suis fier de porter ce nom. La politique n’est pas une question de patronyme, c’est plutôt une question de vision", a-t-il poursuivi.

Il se dit "déterminé", car "le peuple togolais a soif du changement. Mais pas de changement rien que pour changer un homme par un autre. On veut changer tout un système".

"Ma candidature n’est pas une candidature juste pour le plaisir. J’ai laissé de côté, une grande entreprise multinationale en Afrique pour me consacrer à ce projet politique pour le Togo, parce qu’il n’y a pas de projet plus noble que de se mettre à la disposition et au service de son peuple, de son pays".

"Ma stratégie, c’est le peuple togolais. Moi, je vais à la rencontre du peuple togolais et je le fais tous les jours. Sans tambour, ni trompette, j’ai parcouru le pays tout entier, de Cinkassé jusqu’à Lomé. J’ai écouté mes frères et sœurs, ils m’ont parlé de leurs problèmes et nous avons discuté ensemble pour trouver des solutions", a-t-il souligné.

Créé le 29 mars dernier, le Parti des Togolais est une formation politique qui veut s’engager dans une "politique de rassemblement, une politique exempte de violence, une politique qui rassemble tous les togolais, une politique qui s’ouvre sur l’avenir".

Les responsables de ce parti entendent réunir les mois à venir, des togolais autour d’un programme de formation sur le civisme et la pratique des bonnes mœurs. FIN

Junior AUREL

Savoir News, une équipe jeune et dynamique

www.savoirnews.net, l’info en continu 24/24H

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence