FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 
Pour une Cour suprême plus efficace : Des magistrats formés pour deux jours à Kpalimé, initiative du HCDH

mardi 8 janvier 2013 à 00:31

Des magistrats de la Cour suprême ont entamé ce lundi à Kpalimé (environ 120 km au nord de Lomé), une formation de deux jours sur « les techniques de cassation » en vue de rendre la Cour plus efficace et plus rapide dans le traitement des dossiers.

Font partie du groupe, les 13 magistrats ayant prêté serment en octobre. Cette formation est organisée par le bureau du Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme (HCDH-Togo).

La rencontre a été ouverte par le ministre de la justice Tchitchao Tchalim en présence du président de la Cour suprême Akakpovi Patrice Gamatho.

Selon ce dernier, cette formation vise notamment à renforcer les capacités des magistrats de la Cour suprême sur le plan technique, au regard du nombre de dossier actuellement en instance. Au moins 1.090 dossiers sont actuellement sur la table de la Cour.

"Cet atelier de formation doit nous permettre d’amener les nouveaux magistrats à se familiariser rapidement aux techniques de rédaction des rapports et des arrêts pour que les dossiers qui seront mis à leur disposition soient traités avec sérénité", a souligné M.Gamatho.

"Nous avons beaucoup de dossiers en instance, situation due à un certain nombre de paramètres. Nous ne sommes pas aussi nombreux", a-t-il précisé.

Pour Mme Olatokunbo IGE (En Photo), la représentante du HCDH-Togo, cette formation vient à point nommé, car "la justice est très importante pour assurer le respect des droits de l’Homme".

"Si la Cour suprême arrive à traiter rapidement les dossiers, cela jouera sur la crédibilité de la justice. Ainsi, les justiciables auront également plus confiance", a souligné Mme IGE, réaffirmant la détermination des Nations Unies à accompagner ce processus.

Rappelons que la Cour Suprême est la plus haute juridiction de l’Etat en matière judiciaire et administrative. Son président est nécessairement un magistrat professionnel. Il est nommé par un décret du président de la république en conseil des ministres, sur proposition du Conseil supérieur de la Magistrature. FIN

Edem Etonam EKUE

Savoir News, Le Journalisme est notre métier

www.savoirnews.net, l’info en continu 24/24H

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence