FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Patricia Hawkins rencontre les récipiendaires togolais des programmes américains

vendredi 22 avril 2011 à 12:57

UL’ambassadrice des Etats-Unis d’Amérique au Togo, Patricia Hawkins (En Photo) a, lors d’un cocktail dînatoire vendredi soir à sa résidence à Lomé, rencontré les "Alumni", récipiendaires togolais des différents programmes américains d’échanges éducatifs et professionnels.

Quelque cent cinquante "Alumni" ont pris part à la rencontre, dont d’anciens hauts fonctionnaires togolais, des hommes politiques, des acteurs de la société civile, des professeurs d’université ainsi que des journalistes. Le Chargé d’Affaires, Ellen Thorburn, la directrice de la section affaires publiques, Amelia Broderick ainsi que d’autres responsables de ladite ambassade étaient présents aux côtés de Mme Hawkins.

"Si nous avons choisi d’envoyer chacun d’entre vous aux Etats-Unis pour apprendre et pour échanger, c’est que nous estimons que vous avez des qualités pour relever les défis auxquels est confronté le Togo", a déclaré l’ambassadrice, promettant aux récipiendaires de les « aider, dans la mesure du possible ».

"Vous avez les moyens (…) et l’intelligence, pour bâtir un Togo juste qui peut prendre sa place sur la scène internationale, mais il faut absolument que vous travailliez ensemble", a-t-elle ajouté.

"Il vous faut absolument bâtir un pays juste où la population sent qu’elle a une contribution à faire, où la population sent que le gouvernement peut répondre à ses besoins et que tout le monde pense à l’avenir du Togo", a recommandé Mme Hawkins.

"J’ai participé pour la première fois, il y a 20 ans, à un programme du Département d’Etat américain et j’ai trouvé les échanges très enrichissants", se félicite Bigou Daré Nabidjo, doyen de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de l’Université de Lomé, également président de Fulbright Alumni Association.

"J’ai appris aux Etats-Unis par exemple que le volontariat est un moyen très efficace de développement des sociétés", ajoute t-il.

John Zodzi, correspondant de l’agence Reuters à Lomé, lui, a pris part en 1997 à un programme d’échanges de journalistes dans plusieurs villes des Etats-Unis. Il en est revenu "très grandi".

"En tant que journaliste, ce programme m’a permis de voir ce qui se fait ailleurs dans les pays développés et d’améliorer la qualité de mon travail une fois de retour chez moi au Togo", avoue t-il.

Quant à Koffi Nomedji, acteur de la société civile, sa rencontre avec le président américain Barack Obama, en août dernier lors du Forum des Jeunes Leaders Africains, a été pour lui un "éveil de conscience".

"J’y ai par ailleurs rencontré des jeunes d’autres pays avec qui j’ai beaucoup échangé et cela m’a beaucoup édifié", souligne-t-il.

Démarrés au Togo dans les années 60, les différents programmes de "Visiteur International" du gouvernement américain ont permis à des centaines de Togolais de découvrir les Etats-Unis et d’y étudier.

Erick KAGLAN

Savoir News, une équipe jeune et dynamique

www.savoirnews.com, l’info en continu 24/24H

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence