FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Inauguration mardi à Kara (nord), du nouveau bâtiment de la Cour d’Appel par le Premier ministre

mercredi 8 mai 2013 à 10:36

Le Premier Ministre Kwesi Séléagodji Ahoomey-Zunu a présidé mardi la cérémonie d’inauguration et de remise officielle des infrastructures de la Cour d’Appel de Kara (environ 420 km au nord de Lomé) sur le site même dudit bâtiment, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

La construction de ce bâtiment s’inscrit dans le cadre du Projet d’Appui à la réforme de la Justice et à la Promotion des Droits de l’Homme (PAJDH). Le projet est financé par l’Union européenne sur les 9ème et 10ème Fonds Européen de Développement (FED).

Les travaux de construction de ce bâtiment ont été effectifs entre septembre 2010 et février 2013. C’est un immeuble à deux niveaux comprenant une grande salle d’audience de 534 places, deux petites salles d’audience de 112 places chacune, une salle des avocats, une des huissiers, une des jurés, une des témoins, une autre des prévenus, une salle des scellés, deux autres salles de délibération, une bibliothèque, un magasin, 53 bureaux, 9 salles d’attente, un hall d’accueil, un bar et une cantine.

Il est implanté dans le quartier administratif communément appelé "chantier rouge", pas trop loin de la prison civile de la ville.

D’un coût global de près de 1,040 milliard de F.CFA, le bâtiment de cette Cour d’appel entièrement meublé et équipé, contribuera à l’amélioration du fonctionnement et des performances des services public de la justice.

A l’occasion le ministre délégué chargé de la Planification, du développement et de l’Aménagement du Territoire, Mawussi Djossou Sémodjo a souligné que l’Union européenne, un partenaire stratégique du Togo, apporte au pays une aide multidimensionnelle pour l’édification d’un Etat moderne et de relance de l’économie nationale en vue de la réduction de la pauvreté et la promotion d’un développement durable. Il a également relevé les actions de l’Union européenne au Togo ces dernières années, précisant que la reprise de la coopération a permis le redémarrage des projets, en instance sur financement du 9ème FED à savoir la signature en mai 2008 du Programme Indicatif National (PIN) du 10ème FED couvrant la période 2008-2013 et la réouverture d’une délégation de plein exercice à Lomé.

Le ministre a ajouté que sur les ressources du 9ème FED, il a été financé et mis en œuvre, parallèlement aux COM STABEX, le projet d’Appui Institutionnel à l’Etat Togolais (PAI), le projet d’Aménagement Urbain au Togo (PAUT) et le Programme d’Appui à la réforme de la Justice et à la Promotion des Droits de l’Homme (PAJDH).

La réalisation de ces projets dit-il, a permis de doter notre pays de plusieurs infrastructures socio-collectives, notamment routières et d’assainissement à Lomé et dans les villes de l’intérieur du pays et de renforcer les capacités de l’Administration togolaise.

Pour l’ambassadeur et chef de la délégation de l’UE au Togo, Patrick Spirlet, la dignité humaine, la liberté, la démocratie, l’égalité, l’Etat de droit et le respect des Droits de l’Homme sont des valeurs fondamentales des traités européens qui ne peuvent se renforcer que par l’indépendance et le bon fonctionnement de la justice. Aussi estime-t-il que la participation de l’UE à la mise en place d’institutions favorisant une justice indépendante et accessible en faveur de toutes les couches sociales de la population et le respect des Droits de l’Homme, est importante pour le développement économique et social du pays.

Il a indiqué que l’UE entendait par cette action contribuer au Programme National de Modernisation de la Justice et à la consolidation de l’Etat de droit et à la bonne gouvernance au Togo. M. Spirlet a souhaité que cet édifice puisse offrir au personnel de la justice, un cadre approprié pour de meilleures conditions de travail et qu’il serve efficacement à la cause pour laquelle il a été réalisé à savoir : "une justice indépendante, efficace et accessible".

Le garde des Sceaux, ministre de la Justice, Me Tchitchao Tchalim a invité les magistrats à rendre une justice efficace et à garantir conformément à l’article 19 de la constitution aux justiciables, une justice dénouée de toute contrainte de nature à inspirer confiance à ceux-ci au respect des décisions rendues.

Me Tchitchao Tchalim a recommandé aux uns et aux autres que pour une juridiction impartiale et indépendante, le respect automatique du statut des magistrats et des règles de déontologie doit s’imposer. FIN

En Photo : Le nouveau bâtiment inauguré ce 07 Mai 2013 à Kara

De Kara, Yao DJANTE

Savoir News, une équipe jeune et dynamique

www.savoirnews.net, l’info en continu 24/24H

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence