FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 
Affaires d’assassinats de jeunes filles à Lomé : L’Eglise Adventiste du 7e jour demande la libération du Pasteur Monteiro

jeudi 29 novembre 2012 à 20:23

L’Eglise Adventiste du 7e jour a demandé ce jeudi, la libération du pasteur Antonio Dos Anjos Monteiro et d’un autre fidèle incarcérés dans l’affaire de tuerie des jeunes filles.

Ils font partie des personnes citées par Simliya Kossi Kpatcha, le présumé tueur en série. Il avait affirmé à la gendarmerie "être au service" du pasteur Antonio Monteiro Dos Anjos, qui lui a "recommandé du sang humain".

Déjà le 5 avril, des responsables de cette Eglise ont réagi, dénonçant une "incarcération sans preuve tangible" du Pasteur Monteiro - de nationalité capverdienne - dans cette affaire de meurtres perpétrés sur des filles dans les secteurs d’Agoé-Nyivé et la localité de Guénécopé, affirmant que leur Eglise "ne reconnaît aucune activité faisant usage de sang humain ou animal, et ne pratique que deux rites publics que sont le baptême par immersion et le service de communion".

Le 18 novembre dernier, ce fut le tour de Ted Wilson, le président mondial de l’Eglise Adventiste du septième jour - de passage à Lomé - de dénoncer la détention du pasteur Monteiro.

Ce jeudi, c’est Guy F.Roger, président de l’Union du Sahel des Adventistes du 7e jour au Togo est monté au créneau pour demander la libération du pasteur Monteiro et du fidèle incarcérés à la prison civile de Lomé.

L’Union du Sahel dont le siège est à Lomé, est la représentation régionale de l’Eglise Adventiste du septième du jour, couvrant neuf pays francophones et deux lusophones de l’Afrique de l’Ouest.

Selon Guy F.Roger, la population togolaise sait que L’Eglise Adventiste du 7e jour "n’est pas une église agressive et son rôle consiste à servir la population et aider au développement et à l’épanouissement de l’homme".

"L’Eglise Adventiste en appelle aujourd’hui ouvertement au Chef de l’Etat et au Premier Ministre garants du respect des lois et de l’application de la justice au Togo, afin que le pasteur Antonio Dos Anjos Monteiro soit reconnu innocent et immédiatement libéré ainsi que ses co-accusés", a-t-il indiqué.

L’enseignement que dispense l’Eglise dans ses communautés et qu’elle prêche, ainsi que ses études sont fondées sur la Bible et la loi de Dieu qui interdisent de tuer, a-t-il précisé.

Rappelons que l’Eglise Adventiste du septième jour est installée au Togo depuis le 20 octobre 1964. Elle compte plus de 20,100 millions de membres dans le monde et plus de 10.000 au Togo. FIN

Lambert ATISSO

Savoir News, Le Journalisme est notre métier

www.savoirnews.net, l’info en continu 24/24H

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence